L'office britannique de lutte contre la délinquance financière (SFO) a ouvert une enquête sur les activités d'une filiale d'EADS en Arabie saoudite, a indiqué vendredi le groupe européen d'aéronautique et de défense.
L'office britannique de lutte contre la délinquance financière (SFO) a ouvert une enquête sur les activités d'une filiale d'EADS en Arabie saoudite, a indiqué vendredi le groupe européen d'aéronautique et de défense. - Haider Shah afp.com

© 2012 AFP

L'office britannique de lutte contre la délinquance financière (SFO) a ouvert une enquête sur les activités d'une filiale d'EADS en Arabie saoudite, a indiqué vendredi le groupe européen d'aéronautique et de défense.

"Nous avons été informés par le SFO britannique de l'ouverture officielle d'une enquête en lien avec certains aspects des activités en Arabie saoudite de GPT Special Project Management Ltd, une filiale locale du groupe EADS" travaillant pour le ministère de la Défense, a déclaré à l'AFP un porte-parole basé à Londres du groupe.

"Nous allons continuer à collaborer pleinement et de manière constructive avec le SFO", a-t-il poursuivi, sans souhaiter faire plus de commentaire tant que l'enquête est en cours.

Le SFO a pour sa part indiqué sur son site Internet avoir lancé une enquête pénale sur GPT en Arabie saoudite, sans autre précision.

GPT est une filiale d'Astrium, la division d'EADS spécialisée dans l'espace, qui fournit notamment des communications sécurisées par satellite.

Le quotidien britannique The Daily Telegraph avait rapporté en mai 2011 que le SFO soupçonnait EADS d'avoir corrompu des responsables saoudiens pour favoriser l'obtention d'un contrat de 2 milliards de livres (2,5 milliards d'euros) portant sur des systèmes de communications.

Les dirigeants saoudiens auraient reçu des voitures de luxe, des bijoux et de l'argent, selon le journal conservateur.