Illustration pompe à essence.
Illustration pompe à essence. - GILLES VARELA/20 MINUTES

Avec Reuters

Une mission va se pencher à très court terme sur la formation et la transparence des prix des carburants, annonce le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici.

Mardi, le ministre avait indiqué que le gouvernement n'excluait pas un blocage temporaire des prix des carburants dans les prochaines semaines si ceux-ci continuaient à augmenter.

Dans le journal Nice Matin de jeudi, il explique être «attentif à leur évolution».

Pouvoir d'achat

«J'ai demandé à l'IGF (Inspection générale des finances) et au Conseil général des mines de conduire à très court terme une mission d'analyse et d'inspection sur la formation et la transparence des prix de la filière pétrolière», précise-t-il.

«Les Français peuvent avoir confiance, nous agirons dans leur intérêt avec comme préoccupation leur pouvoir d'achat», ajoute-t-il.

François Hollande avait proposé pendant la campagne présidentielle de bloquer les prix des carburants pendant une période de trois mois. Mais ce blocage n'avait finalement pas été mis en oeuvre en raison d'une baisse des cours du pétrole.

Cependant, les prix des carburants se sont mis à augmenter en juin, du fait de l'augmentation du baril de brent et d'une dépréciation de l'euro par rapport au dollar.