Pour un même panier d'été acheté dans les supermarchés du littoral, l'UFC-Que Choisir a relevé une différence de prix allant jusqu'à 15 euros pour un panier moyen de 100 euros, en fonction des enseignes et des régions
Pour un même panier d'été acheté dans les supermarchés du littoral, l'UFC-Que Choisir a relevé une différence de prix allant jusqu'à 15 euros pour un panier moyen de 100 euros, en fonction des enseignes et des régions - Jean-Pierre Muller afp.com

avec AFP

Pour un même panier d'été acheté dans les supermarchés du littoral, l'UFC-Que Choisir a relevé une différence de prix allant jusqu'à 15 euros pour un panier moyen de 100 euros, en fonction des enseignes et des régions.

Casino et Géant plus chers

L'association a utilisé son comparateur de prix en ligne, lancé en juin et limité au drive (commande en ligne, retrait en magasin), qui repose sur un panier couvrant 50 catégories de produits «correspondant aux habitudes d'achat de la période estivale» dans 241 points de vente du littoral. «Par rapport à notre panier moyen de 100 euros, ce sont les magasins Casino et Géant qui sont les plus chers de notre échantillon avec un prix moyen de 109,42 euros», a souligné l'UFC.

«Ils sont suivis par les magasins Intermarché (104,13), Carrefour (100,94), Auchan (100,88) et les Magasins U (100,46). Quant aux magasins Leclerc, ils restent généralement les moins chers avec un prix moyen du panier de 95,31», a poursuivi le communiqué. L'UFC a également noté par ailleurs une augmentation de 0,5% des prix de son panier par rapport à juin, «soit le double de l'inflation mensuelle moyenne observée sur les deux dernières années».

Fruits et légumes (+3,4% en moyenne, et +6% pour les oranges) et produits laitiers (+1,12%) connaissent les plus fortes hausses de prix. En revanche, encas (chips) et produits du petit-déjeuner baissent légèrement, et viande et charcuterie restent stables.

C'est en Provence-Alpes-Côte d'Azur que les prix sont les plus élevés, et notamment à Marseille où se trouve le magasin le plus cher de l'échantillon. A l'inverse, sur le littoral du Finistère et des Côtes-d'Armor, «un magasin sur quatre propose des prix inférieurs d'au moins 5% au panier de référence». La station d'Anglet dans les Pyrénées Atlantiques se démarque avec le magasin le moins cher, a relvé l'UFC.

Mieux vaut préférer les MDD

Pour faire des économies, l'association recommande aux vacanciers de privilégier les produits à marques de distributeurs et les produits premiers prix ou de favoriser les marchés et la vente directe des producteurs pour les produits frais.

Une carte interactive, publiée sur www.quechoisir.org, permet de trouver l'offre la moins chère près de son lieu de villégiature en fonction du type de produits achetés, a rappelé l'UFC.