En juin, le chômage a augmenté pour le quatorzième mois consécutif

30 contributions
Publié le 25 juillet 2012.

SOCIAL – La hausse est de 0,8%...

Le ministre du Travail avait dit mercredi midi qu’il serait étonné si les chiffres du chômage de juin devaient marquer une amélioration. Il n’aura pas besoin de l’être. Pour le quatorzième mois de rang, le nombre de demandeurs sans emploi (catégorie A) a progressé de 0,8%, soit 23.700 chômeurs de plus. Sur un an, la progression est de 7,8%, représentant 212.900 demandeurs d’emploi supplémentaires.

En incluant les demandeurs d’emploi qui ont exercé une activité réduite (catégorie B et C), le nombre de chômeurs a progressé, le mois dernier, de 1,1%, soit un bond de 6,9% au cours des douze derniers mois. Selon les catégories, il y a donc entre 2.945.800 et 4.670.900 chômeurs en France (DOM inclus).

Renforcer les moyens de Pôle emploi

«Ces chiffres, dans la lignée de ceux du mois précédent, appellent une vigilance accrue dans l’attente de la mobilisation de 80.000 contrats aidés supplémentaires au second semestre, décidée en juin pour compenser la concentration des moyens au 1er semestre par la majorité précédente. Ils confirment également la nécessité des renforts de moyens pour Pôle emploi dans les prochaines semaines, annoncés le 2 juillet», a souligné le ministre du Travail dans un communiqué. L’organisme va recruter 2.000 salariés supplémentaires en CDI d'ici à fin 2012, auxquels s’ajoute le redéploiement de 2.000 équivalents temps plein sur des postes au contact avec le public, en particulier dans l’accompagnement renforcé.

Encore une fois, ce sont les jeunes et les plus âgés qui paient les pots cassés. Le mois dernier, la hausse a été de 1,7% pour les moins de 25 ans et de 1,5% pour les personnes de plus de 50 ans, contre une augmentation de 0,9% pour les 25-49 ans.

Emplois d'avenir et contrat de génération dans les strating-blocks

Alors que PSA a dévoilé un plan de 8.000 suppressions d’emplois, le ministère du Travail souligne qu’en plus du plan de soutien à la filière automobile, «le gouvernement va travailler avec les partenaires sociaux de la filière pour anticiper le plus en amont possible les mutations et mettre en place rapidement des actions opérationnelles pour sécuriser durablement l’emploi, notamment dans le cadre d'une charte automobile 2012-2015». A ce sujet, une refonte globale du dispositif d’activité partielle sera mise sur la table à la rentrée.

Enfin, pour les jeunes, le projet de loi instituant les «emplois d’avenir» sera présenté au conseil des ministres mi-septembre, souligne le ministère du Travail. Objectif: 100.000 contrats signés en 2013. L’exécutif compte, en outre, mettre en place l’an prochain son «contrat de génération» pour embaucher un jeune tout en gardant un senior en entreprise. 500.000 d’entre eux devraient voir le jour d’ici la fin de quinquennat.

M.B.
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr