Tourisme d'aventure: Allibert Trekking s'allie à Voyageurs du Monde

0 contributions
Publié le 16 juillet 2012.

TOURISME - Les deux groupes ont décidé d'associer leurs activités de tourisme de nature et d'aventure au sein d'une seule entité...

Allibert Trekking, un des principaux tours-opérateurs spécialisé dans le tourisme d'aventure, s'associe avec le groupe de tourisme Voyageurs du Monde (VDM, sur-mesure, circuits, aventure) pour créer un acteur majeur du secteur, ont annoncé lundi les deux entreprises.

"Les deux groupes ont décidé d'associer leurs activités de tourisme de nature et d'aventure au sein d'une seule entité, Erta Ale Développement (EAD)", déclarent-ils dans un communiqué commun.

Lionel Habasque, un des patrons de VDM, estime que le nouvel ensemble est même devenu un des leaders mondiaux du secteur, à l'égal du canadien G Aventures.

En feront partie les sociétés et marques Terres d'Aventure, Grand Nord, Grand Large, Nomades aventure, Chamina Voyages qui étaient dans le giron de VDM mais aussi Allibert Trekking, Visages Terres du Sud et Destination Merveilles.

Le nouvel ensemble, dont le groupe Voyageurs du Monde détiendra 68% et la famille Allibert et associés fondateurs 17%, représentera un chiffre d'affaires consolidé de 130 millions d'euros, 300 salariés et "plusieurs milliers de guides, cuisiniers et équipes locales répartis dans 90 pays. Il fait voyager plus de 100.000 clients par an", précise encore le communiqué.

Gérard Guerrier, directeur général d'Allibert Trekking, explique à l'AFP cette alliance par le fait que le tourisme d'aventure est "une activité en plein bouleversement", alors que des destinations comme le Mali, le Niger, le Yémen, l'Algérie et la Libye ont dû fermer ces dernières années en raison des menaces terroristes.

"La montée de l'individualisme (demande individuelle pour l'aventure) et l'arrivée dans le secteur d'acteurs venant de l'industrie" en sont deux des explications, ajoute-t-il.

"Comme le tourisme de masse a un peu de plomb dans l'aile, il s'intéresse aux moindres niches qui ont une dynamique plus élevée que la leur", poursuit-il.

"Mais on n'a pas du tout envie que notre métier devienne comme cela, que si vous achetez un circuit, le deuxième soit gratuit!", s'exclame M. Guerrier.

L'ensemble Allibert Trekking, Visages Terres du Sud et Destination Merveille représente un chiffre d'affaires consolidé de 47,3 millions d'euros pour un résultat net de 1,2 million.

Le chiffre d'affaires de l'ensemble du pôle aventures du groupe VDM se monte à 81,7 millions d'euros pour un résultat net de 1,6 million d'euros.

Face à un métier qui "devient global", il s'agit aussi de "se renforcer réciproquement et de se donner les moyens d'un développement à l'étranger", souligne Lionel Habasque, également président de Terre d'Aventures.

Les clientèles allemande, britannique et espagnole notamment sont visées alors que pour l'instant les deux grands acteurs font leur chiffre d'affaires essentiellement avec des francophones.

Ce nouvel ensemble "nous permettra d'être à la fois un acteur plus fort dans l'Hexagone et il nous permettra de nous développer à l'étranger, de proposer aussi aux non francophones la destination France".

© 2012 AFP
Mots-clés
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr