Le taux de chômage en Grèce a continué d'empirer en avril, frappant 22,5% de la population active contre 21,9% en mars, les jeunes restant les plus touchés, a annoncé jeudi l'Autorité des statistiques grecques.
Le taux de chômage en Grèce a continué d'empirer en avril, frappant 22,5% de la population active contre 21,9% en mars, les jeunes restant les plus touchés, a annoncé jeudi l'Autorité des statistiques grecques. - Louisa Gouliamaki afp.com

© 2012 AFP

Le taux de chômage en Grèce a continué d'empirer en avril, frappant 22,5% de la population active contre 21,9% en mars, les jeunes restant les plus touchés, a annoncé jeudi l'Autorité des statistiques grecques.

Au total, la Grèce comptait 1.109.658 chômeurs en avril, en hausse de 2,5% sur un mois et de 38,4% sur un an.

La moitié des jeunes non scolarisés de 15 à 24 ans et près du tiers des 25-34 ans étaient à la recherche d'un emploi, aux mêmes niveaux qu'en mars. En avril 2011, le taux de chômage s'élevait respectivement à 43,5% et 22,9% pour ces deux tranches d'âge.

Les femmes figurent aussi parmi les principales victimes du chômage, un quart d'entre elles (26%) étant privées d'emploi, contre un taux de 20% chez les hommes.

Le chômage a plus que doublé depuis 2010, année du déclenchement de la crise de la dette en Grèce, qui traverse actuellement sa cinquième année de récession et doit subir une cure d'austérité en échange des prêts internationaux pour échapper à la faillite.

Les taux d'avril sont les premiers à être publiés suite à un calcul intégrant une "correction saisonnière", pour améliorer la pertinence de ces données et les aligner sur les exigences de l'agence statistique européenne.