USA: Plus forte hausse du crédit à la consommation depuis décembre

2 contributions
Publié le 10 juillet 2012.

ECONOMIE - Le crédit à la consommation aux Etats-Unis a connu en mai sa plus importante hausse depuis depuis le mois de décembre, selon des chiffres publiés lundi par la Banque centrale américaine (Fed)...

Dépassant la prévision médiane des analystes, l'encours des crédits à la consommation dans le pays (2.572,8 milliards de dollars) a bondi de 8% par rapport au mois d'avril, en données corrigées des variations saisonnières et en rythme annualisé.

Il s'agit de la plus forte hausse de cet indicateur depuis le mois de décembre, d'après des données de la Fed.

Ce bond peut être interprété de deux manières radicalement différentes, selon les analystes de Nomura Global Economics Research. "D'un côté, la capacité de bénéficier de crédits et la volonté d'emprunter sont des signes encourageants d'un assainissement comptable", notent-ils.

"D'un autre côté, le besoin d'emprunter pourrait témoigner d'un tarissement des revenus", ajoutent-ils.

En volume, la progression de mai a été de 17,1 milliards de dollars par rapport à avril, selon les chiffres de la banque centrale, soit nettement au-delà des 9,5 milliards attendus par les analystes.

La progression du mois d'avril a elle-même été revue à la hausse, à +4,7%, alors que les premiers chiffres avaient fait état d'une progression de 3,1%.

En hausse de 11,2%, les crédits renouvelables (essentiellement ceux contractés en payant par carte de crédit) ont dopé l'indice après avoir reculé en avril (-4,9%).

Selon la Fed, il s'agit de la plus importante hausse de ce type de crédits depuis le mois de novembre 2007.

"Nous estimons que les crédits renouvelables s'inscrivent sur le long terme dans une tendance à la hausse en raison de l'amélioration du marché du travail", a commenté Barclays Research dans une note.

Les embauches se sont légèrement accélérées aux Etats-Unis en juin mais sont restées trop faibles pour faire baisser le taux de chômage, qui est resté à 8,2%, selon les derniers chiffres publiés vendredi.

Jim Dorsey, de Global Insight Analysis, livre une analyse bien plus sombre. "Il est possible que les ménages s'appuient de plus en plus sur leurs cartes de crédit pour couvrir leurs dépenses quotidiennes au vu de la très faible augmentation des revenus et des offres d'emploi", estime-t-il.

A l'exception d'un à-coup en août 2011, le crédit à la consommation aux Etats-Unis ne cesse de croître depuis septembre 2010.

© 2012 AFP
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr