L'Union européenne s'apprête à autoriser l'Espagne à ne ramener son déficit public à 3% du produit intérieur brut (PIB) qu'en 2014 au lieu de 2013, a annoncé lundi à l'AFP une source européenne sous couvert d'anonymat.
L'Union européenne s'apprête à autoriser l'Espagne à ne ramener son déficit public à 3% du produit intérieur brut (PIB) qu'en 2014 au lieu de 2013, a annoncé lundi à l'AFP une source européenne sous couvert d'anonymat. - Angel Diaz afp.com

© 2012 AFP

L'Union européenne s'apprête à autoriser l'Espagne à ne ramener son déficit public à 3% du produit intérieur brut (PIB) qu'en 2014 au lieu de 2013, a annoncé lundi à l'AFP une source européenne sous couvert d'anonymat.

La décision "devrait être approuvée" mardi au cours d'une réunion des ministres des Finances des 27 à Bruxelles, selon cette source.

Des sources européennes avaient indiqué le 30 mai que la Commission envisageait d'accorder un an de plus à l'Espagne pour parvenir à l'objectif de réduire le déficit public à 3% du PIB.

La Commission, dans ses prévisions de printemps publiées début mai, avait anticipé un déficit espagnol de 6,4% du PIB cette année et 6,3% en 2013. Le gouvernement espagnol avait réaffirmé peu de temps après qu'il maintiendrait, grâce à un programme d'austérité, ses objectifs de 5,3% cette année et 3% en 2013.

Mais "pour la deuxième année consécutive, l'Espagne risque de se trouver dans une récession sévère" cette année, a souligné lundi une source diplomatique européenne, ajoutant que les circonstances étaient "clairement exceptionnelles".