Crikizz, l'un des participants finalistes d'Ecotrophelia 2012, en Avignon
Crikizz, l'un des participants finalistes d'Ecotrophelia 2012, en Avignon - Céline Boff

Céline Boff

De notre envoyée spéciale en Avignon

Ecotrophelia, c’est quoi?

Un concours d’innovation alimentaire lancé en 2000 par la Chambre de commerce et d’industrie d’Avignon destiné à tous les étudiants –écoles de commerce, d’ingénieurs, universités... Ce trophée a depuis pris du galon: il a désormais une dimension européenne. Il est d’ailleurs soutenu depuis l’an dernier par la Commission européenne, à hauteur de 3 millions d’euros. Ce jeudi se dispute en Avignon la finale nationale. L’équipe lauréate affrontera au mois d’octobre les finalistes de 16 autres pays d’Europe –Allemagne, Islande, Suisse, République Tchèque… A noter que depuis 2011, les étudiants doivent présenter un produit alimentaire innovant mais ayant également une dimension développement durable.

Les 7 produits en lice pour la finale France

Apérioz. Présenté par l’école Agroparistech

Il s’agit d’un biscuit apéritif sans gluten et d’origine biologique. Réalisé à base de farine de châtaigne, il se décline en deux saveurs. Primo, l’Apérioz miel, roquefort et noix. Secundo, le biscuit chorizo, chèvre et thym.

L’Arbre à cookies. Présenté par l’école Montpellier Supagro

Cette gamme de biscuits apéritifs prend la forme de mini-cookies… salés. Ils sont tous réalisés à base de légumes mixés et agrémentés de pépites de légumes. Trois recettes sont proposées: tomates et pépites d’olives noires, carotte et pépites de petits pois, patate douce, noix de coco et poivrons.

Crikizz. Présenté par l’école Montpellier Supagro

C’est la curiosité du trophée: un snack apéritif à base d’insectes. Et plus précisément à base de vers de farine. Moins gras que les classiques chips, ces snacks sont aussi nourrissants qu’écolos… De quoi se faire son petit Koh Lanta à l’heure de l’apéro…

Flor’ever. Présenté par l’école ENSAIA Nancy

Des petites confiseries… mais sans aucun additif. Confectionnés à base de fleurs, ces bonbons se composent d’une gelée fondante avec des morceaux de pétales et d’un cœur solide aux arômes de rose et de violette.

Perles d’ice. Présenté par l’école ENSAIA Nancy

Il s’agit d’un assortiment de 12 bouchées apéritives glacées, présentées dans un emballage compostable. Il suffit de les sortir du congélateur pour les déguster: aucune cuisson préalable n’est requise. Trois recettes sont proposées: crème de saumon glacée, aneth et pistaches grillées, duo glacé melon-jambon fumé et sésame et enfin douceur concombre menthe givrée et son crumble aux pignons de pin.

Pourquoi pain. Présenté par l’école ONIRIS Nantes

Sa catégorie: l’aide culinaire. Cette préparation sans additif ni conservateur se mêle à n’importe quel reste de pain ou de brioche –même rassis– pour les transformer en un véritable gâteau.

VGT’Balls. Présenté par l’université UFR PEPS Colmar

Cet apéritif se présente sous la forme de petites saucisses… réalisées à base de légumes et de dinde. A teneur réduite en sel et pauvres en matières grasses, ces VGT’Balls se déclinent en trois recettes: tomate, cornichons et harissa, poivron et miel et céleri et menthe. Son emballage est 100% recyclable. 

Quel est l’enjeu?

Les étudiants –65 équipes au départ cette année– peuvent remporter sept prix différents, dotés de 500 à 8.000 euros. Mais surtout être retenus par un industriel pour voir leur innovation commercialisée. Alors que le jury distinguera ce jeudi après-midi le vainqueur français, l’un des sept projets retenus ce matin a d’ores et déjà été acheté par un distributeur français. Il s’agit de Crikizz, le snack à base d’insectes… Les entreprises de l’agroalimentaire suivent de près ce concours: depuis sa création, plus d’une trentaine de produits ont été commercialisés. «70% des produits alimentaires qui seront commercialisés dans 5 ans n’existent pas encore», détaille Dominique Ladevèze, responsable d’Ecotrophelia à la CCI du Vaucluse. «La durée de vie moyenne d’un produit alimentaire dans les rayons est de 6 à 36 mois.»

Le jury

Parmi les membres du jury, l’on retrouve des industriels tels que Sodexo, des distributeurs comme Auchan, ou encore des chefs cuisiniers, à l’image du restaurateur étoilé Christian Etienne. 

Le secteur agroalimentaire en France

Il s’agit du premier secteur industriel français. Il dénombre 10.000 entreprises dont 90% de PME, 500.000 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 155 milliards d’euros.