Le SNU, syndicat majoritaire à Pôle emploi, a appelé jeudi les agents à se mettre en grève le 14 novembre pour dénoncer une "dégradation des services rendus" et un manque d'effectifs, au lendemain de la publication de chiffres du chômage en nette hausse.
Le SNU, syndicat majoritaire à Pôle emploi, a appelé jeudi les agents à se mettre en grève le 14 novembre pour dénoncer une "dégradation des services rendus" et un manque d'effectifs, au lendemain de la publication de chiffres du chômage en nette hausse. - Jeff Pachoud afp.com

C. P.

Le ministre du Travail, Michel Sapin, a annoncé lundi que Pôle emploi allait recruter 2.000 salariés supplémentaires en CDI d'ici à fin 2012, en priorité parmi les agents embauchés en CDD au printemps.

4.000 postes

Avec en outre le «redéploiement de 2.000 équivalents temps plein» d’ici sur des postes au contact avec le public,
en particulier dans l’accompagnement renforcé.

«Ainsi, ce sont près de 4.000 agents, sur le terrain, au contact direct avec les demandeurs d’emploi qui ont le plus besoin de votre appui, qui assureront le succès de la nouvelle offre de services» a déclaré Michel Sapin, soit «un accroissement de près de 30% des ressources consacrées à cet accompagnement sur le terrain».

Vers un suivi différencié

Le renforcement de ses moyens figurait parmi les promesses de campagne de François Hollande.

L'annonce du ministre du Travail est intervenue pendant la convention des cadres de Pôle emploi, au cours de laquelle le directeur général, Jean Bassères, a présenté le nouveau plan stratégique qui préconise notamment de «différencier» le suivi des chômeurs en fonction de leur capacité à trouver un emploi.