Pourquoi la crise n'aura pas d'effet sur les soldes d'été

10 contributions
Publié le 26 juin 2012.

COMMERCE - Les soldes d'été débutent mercredi. Les Français vont-ils mettre la main au porte-monnaie, en pleine crise, dans un pays en proie au doute quant à son avenir mais qui vit un changement d'orientation politique porteur d’espoir? Réponses à l'appui d'un sondage Ifop*…

La crise jouera-t-elle un rôle?

Moins que cet hiver. Même s’il reste important, l’impact de la crise économique sur les soldes d’été sera moins fort que pour les soldes d’hiver 2012. Alors que cet hiver, 50 % des Français affirmaient que la crise aurait un impact sur leur budget soldes, ils ne sont plus que 42 % à l’affirmer pour ces soldes d’été. 40 % des Français affirment même que la crise ne changera rien: ils feront les soldes d’été comme d’habitude. Alors qu’ils n’étaient que 31 % à l’affirmer cet hiver. Enfin, seuls 18 % des Français ne feront pas les soldes (contre 19 % en janvier dernier) à cause de la crise.

Quel sera le budget moyen prévu par les Français pour les soldes d’été?

En baisse. Un budget en baisse de presque 40 euros par rapport aux derniers soldes d’hiver (Le budget moyen s’élevait à 229 euros). Une baisse qui peut néanmoins aussi s’expliquer par le fait que les vêtements et les chaussures d’été sont souvent moins chers que ceux de l’hiver. En effet, on peut difficilement comparer le prix d’une botte et à celui d’une tong.

Quel type d’achats les Français vont-ils faire?

Achats utiles. 90 % des Français vont profiter de ces soldes d’été pour faire des économies sur des achats utiles. 82 % veulent profiter des soldes pour acheter des produits de saison à petits prix. 40 % en profitent pour acheter des produits haut de gamme ou de luxe. 37 % en profitent pour anticiper les achats de la rentrée. Et ils sont même 26 % à profiter des soldes pour anticiper les achats de l’an prochain voire des prochaines années (pour les enfants).

Le e-commerce va-t-il continuer sa poussée?

Les sites sont prêts. Au 1er trimestre 2012, en France, 31 millions d’internautes ont acheté en ligne. Cela correspond à une progression de 11 % sur un an, soit 3 millions de nouveaux cyberacheteurs. Du côté de Spartoo.com, la réponse est claire, un choc est attendu: «Nous avons plus de chaussures en soldes que l’hiver dernier avec un million de paires. Au niveau des équipes, le personnel du service clients va doubler pour atteindre environ 80 personnes. De même, à la logistique, les équipes vont monter jusqu’à 200 personnes, contre une centaine d’ordinaire. L’entrepôt va également travailler sur des horaires élargis», explique-t-on chez le vendeur de chaussures en ligne qui attend entre 3 à 4 millions de visiteurs uniques sur la première journée des soldes, ce mercredi. Les espoirs sont très élevés.

Bertrand de Volontat

*Sondage réalisé par l’Ifop du 5 au 7 juin 2012 sur un échantillon de 1.010 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et +.  

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr