Soldes au magasin "Le Printemps" à Paris en juin 2011.
Soldes au magasin "Le Printemps" à Paris en juin 2011. - DURAND FLORENCE/SIPA

C. La.

Ce mercredi 27 juin s’ouvrent pour trois semaines les soldes d’été. Si les Français ne bouderont pas le rendez-vous, ils devraient pour autant être moins dépensiers cette année. Presque 40 euros de moins qu’en 2011 selon une étude Ipsos/Logica Business Consulting du 20 juin. D’après l’institut Harris Interactive, 53% des sondés ont annoncé avoir l’intention de réduire l’addition.

Le panier moyen envisagé par les Français pour les soldes est en constante baisse : 259 euros pour les soldes d’été 2011, 229 pour les soldes d’hiver 2012 et 223 aujourd’hui.

Les soldes flottants, instaurés par la loi de modernisation de l’économie de 2010, permettent de plus aux commerçants d’étaler les périodes de soldes sur toute l’année. De quoi pousser les clients vers les promotions 12 mois par an.

Autre ombre à la grande fête consumériste: Les ventes privées, coupons de réductions et diverses promotions permanentes sont accessibles sur Internet à tout moment et sans la foule et l’attente en caisse.

>> Alors selon vous, les soldes sont-ils obsolètes? Attendez-vous encore avec impatience la période des soldes pour faire vos achats? Vous faites toujours les soldes mais avez découvert d’autres moyens de profiter de réductions?

Nous attendons vos témoignages dans les commentaires ou à
reporter-mobile@20minutes.fr