Les 27 Etats membres de l'Union européenne se sont mis d'accord pour confier le rôle de superviseur bancaire à la Banque centrale européenne (BCE), comme le souhaite l'Allemagne, selon le quotidien allemand Die Welt paru vendredi.
Les 27 Etats membres de l'Union européenne se sont mis d'accord pour confier le rôle de superviseur bancaire à la Banque centrale européenne (BCE), comme le souhaite l'Allemagne, selon le quotidien allemand Die Welt paru vendredi. - Keld Navntoft afp.com

© 2012 AFP

Les 27 Etats membres de l'Union européenne se sont mis d'accord pour confier le rôle de superviseur bancaire à la Banque centrale européenne (BCE), comme le souhaite l'Allemagne, selon le quotidien allemand Die Welt paru vendredi.

«Les chefs d'Etat et de gouvernement doivent décider à la fin de la semaine prochaine (soit lors du sommet européen des 28 et 29 juin) que c'est à la BCE d'assumer à l'avenir le rôle de superviseur des banques européennes», écrit le journal citant des sources diplomatiques européennes.

Le président de l'Union européenne (UE) Herman Van Rompuy «a l'accord des 27», a ainsi déclaré un diplomate au journal.

Soutien officiel de Berlin

L'idée d'une autorité de supervision bancaire a gagné en puissance ces dernières semaines en Europe et avec elle la volonté de voir la BCE assumer ce rôle.

La BCE s'y est clairement déclarée prête de son côté, et bénéficie d'ores et déjà du soutien officiel de l'Allemagne, encore réaffirmé vendredi.

«Il s'agit d'avoir une autorité de supervision bancaire supranationale plus forte et, de l'avis du gouvernement, le mieux serait sous l'égide de la BCE», a dit le porte-parole adjoint du gouvernement Georg Streiter lors d'une conférence de presse régulière.