Illustration de fiches de salaire.
Illustration de fiches de salaire. - ALEXANDRE GELEBART / 20 MINUTES

Avec Reuters

Le gouvernement se dirige vers un coup de pouce au Smic limité à environ 2%, alors que la fourchette de travail s'établissait jusque-là entre 1,5% et 2,5%, selon Les Echos à paraître vendredi.
Mais, selon le quotidien, cette hausse constituera en grande partie un à-valoir sur la future revalorisation légale qui doit intervenir le 1er janvier, à savoir l'inflation constatée depuis la dernière augmentation, soit 1,4%.
Le «vrai coup de pouce» serait donc de 0,6%, écrit-il.

Le ministre du Travail, Michel Sapin, avait prévenu récemment que le «coup de pouce au Smic serait limité». «Il faut que le pouvoir d'achat du Smic augmente mais chacun est bien conscient (...) que 74% des smicards travaillent dans les petites et moyennes entreprises, que beaucoup de ces petites et moyennes entreprises sont dans une situation fragile et qu'il ne peut pas y avoir un choc sur le Smic», précisait-il.

L'ampleur de l'augmentation du salaire minimum sera annoncée avant la conférence sociale des 9 et 10 juillet.