Burger King revient à la Bourse de New York et mise sur l'international

0 contributions
Publié le 20 juin 2012.

NEW YORK - Le numéro deux mondial du hamburger, Burger King, est revenu en Bourse mercredi un an et demi seulement après avoir été retiré de la cote, à la faveur d'un énième changement de composition de son capital alors qu'il cherche toujours un nouvel élan.

La chaîne de restauration rapide, désormais cotée sous le symbole BKW pour Burger King Worldwide a clôturé en hausse de 3,52% à 15,01 dollars.

Un porte-parole du groupe a souligné mercredi dans un courriel à l'AFP que c'était "le bon moment pour Burger King Worldwide pour être de nouveau coté aux Etats-Unis".

"L'entreprise a énormément bénéficié de sa reprise par" le fonds 3G, qui l'avait rachetée en septembre 2010 pour 4 milliards de dollars et l'avait alors sortie de la cote, a-t-il ajouté, précisant que le bénéfice net hors éléments exceptionnels du groupe a progressé de 22% entre 2010 et 2011.

"Fonctionner en tant qu'entreprise cotée va nous permettre de capitaliser sur une dynamique positive. 2011 a été une année pivot dans notre activité et Burger King Worldwide est bien positionné pour une croissance de long terme sur le marché tant national qu'international", a-t-il conclu.

En avril, 3G a cédé 29% du fabricant du Whopper à un fonds britannique, Justice Holdings, pour 1,4 milliard de dollars en numéraire, ce qui valorise Burger King à 4,8 milliards de dollars, nettement plus que les 4 milliards investis.

Justice Holdings est une entité d'investissement ad hoc créée spécialement pour cette opération et qui comprenait trois investisseurs, Bill Ackman, Nicholas Berggruen et Martin Franklin.

Justice doit fusionner avec Burger King, rebaptisé Burger King Worldwide et dont le siège va être déplacé de la Floride (Sud-Est des Etats-Unis) vers le Delaware (Est). Ce rapprochement devrait être achevé début juillet.

Burger King a été distancé ces dernières années par le numéro un du hamburger, McDonald's, dans le renouvellement de son offre et la rénovation de ses restaurants.

Le 1er avril, il avait annoncé un nouveau menu ressemblant à celui de son rival, avec plus d'options saines comme les smoothies aux fruits et les salades, alors que les fast-foods sont régulièrement accusés d'être responsable de l'épidémie d'obésité aux Etats-Unis.

A l'issue de l'opération boursière de mercredi, 3G détient 71% de Burger King, les trois actionnaires de Justice détiennent 13% collectivement, et 16% sont désormais cotés.

"L'équipe de direction à la tête de l'entreprise depuis 2010 reste en place", a par ailleurs précisé une porte-parole.

Certains analystes sont sceptiques devant ce retour en Bourse, critiquant la stratégie boursière incohérente, alors que le groupe a été coté puis retiré de la cote de multiples fois au gré des nouveaux investisseurs.

Gregori Volokhine, président de la stratégie action chez Meeschaert New York, remarque toutefois que "si une entreprise peut être réintroduite dans de bonnes conditions en Bourse et être bien reçue par les investisseurs après avoir été retirée de la cote" comme ce fut le cas pour Burger King, "c'est bon pour l'image du +private equity+" et des fonds d'investissement, puisque "ça montre qu'ils ne détruisent pas toujours de la valeur".

Burger King était déjà resté en Bourse entre 2006 et 2010, mais auparavant, il n'était pas coté.

Aux Etats-Unis, l'enseigne a perdu sa place de numéro deux en 2011 au profit de Wendy's, selon le cabinet de recherche sur la restauration Technomic, avec 8,4 milliards de dollars de chiffre d'affaires contre 8,5 milliards pour Wendy's.

"Le nombre de restaurants de Burger King dans le monde (12.500) ne représente q'un tiers de celui de McDonald's", remarquait le site d'analyse financière 247WallSt.com, ajoutant que la chaîne prévoyait d'ouvrir 1.000 magasins en Chine et des centaines en Russie dans les années qui viennent.

© 2012 AFP
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité

publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr