Le conseil de surveillance du constructeur automobile PSA Peugeot Citröen a exprimé mercredi son soutien au président du directoire Philippe Varin et à sa stratégie, réfutant les rumeurs de destitution qui avaient agité les milieux boursiers plus tôt dans la journée.
Le conseil de surveillance du constructeur automobile PSA Peugeot Citröen a exprimé mercredi son soutien au président du directoire Philippe Varin et à sa stratégie, réfutant les rumeurs de destitution qui avaient agité les milieux boursiers plus tôt dans la journée. - Eric Piermont afp.com

© 2012 AFP

Le conseil de surveillance du constructeur automobile PSA Peugeot Citröen a exprimé mercredi son soutien au président du directoire Philippe Varin et à sa stratégie, réfutant les rumeurs de destitution qui avaient agité les milieux boursiers plus tôt dans la journée.

«A la suite de rumeurs parues ce jour dans la presse, le conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën tient à exprimer son soutien à Philippe Varin et au directoire, ainsi qu'à la stratégie menée actuellement», a indiqué le groupe dans un court communiqué.

Rumeurs démenties

Le site d'information Latribune.fr. affirmait en matinée que Philippe Varin était «sur la sellette, ainsi que son équipe dirigeante».

Selon le site, rapportant des sources internes, «la famille Peugeot, actionnaire de référence du constructeur automobile, n'est pas satisfaite du fonctionnement et des résultats de Philippe Varin».

Le problème à l'heure actuelle est qu'aucun remplaçant ne lui a été trouvé, poursuivait le site internet. Et d'ajouter que l'équipe dirigeante du groupe n'apportait pas non plus entière satisfaction aux actionnaires.

A la Bourse de Paris, le titre PSA a vivement progressé sur la foi de ces informations, pour terminer en hausse de 6,54%, à 8,21 euros, soit la plus forte progression du CAC 40.