Anne-Marie Idrac, de la RATP à la SNCF

Après avoir été secrétaire d'Etat aux transports d'Alain Juppé, elle succède à Louis Gallois

— 

La SNCF et la RATP, entreprises publiques de transport en pleine modernisation, vont changer de patron en même temps, sachant que leur pilotage reste socialement délicat, à l'heure de l'ouverture à la concurrence, et politiquement sensible, à l'approche de la présidentielle.

La SNCF et la RATP, entreprises publiques de transport en pleine modernisation, vont changer de patron en même temps, sachant que leur pilotage reste socialement délicat, à l'heure de l'ouverture à la concurrence, et politiquement sensible, à l'approche de la présidentielle. — Stéphane de Sakutin AFP/Archives

Anne-Marie Idrac, 54 ans, qui va succéder à Louis Gallois à la tête de la SNCF, présidait aux destinées de la RATP depuis septembre 2002, après avoir été notamment secrétaire d'Etat aux transports d'Alain Juppé.
Proche de François Bayrou, elle a été notamment secrétaire générale de son parti, l'UDF, et sa porte-parole à la dernière élection présidentielle en 2002.
Née le 27 juillet 1951 à Saint-Brieuc (Côtes d'Armor), Anne-Marie Idrac est la fille d'André Colin, ancien ministre et ancien sénateur du Finistère, aujourd'hui décédé.
Licenciée en droit, elle est diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris. En 1974, à sa sortie de l'ENA (promotion Simone Weil), elle est affectée au ministère de l'Equipement.
Conseiller technique au ministère de l'Environnement et du cadre de vie (1979), puis au ministère de l'Urbanisme et du Logement (1980), Mme Idrac poursuit sa carrière dans ce ministère jusqu'en 1990, date à laquelle elle devient directeur général de l'Etablissement public d'aménagement de Cergy-Pontoise (Val-d'Oise).
Trois ans plus tard, elle est nommée directeur des Transports terrestres au ministère de l'Equipement, des Transports et du Tourisme (1993-1995).
Elle est secrétaire d'Etat aux transports des deux gouvernements Juppé, de 1995 à 1997.
Après la dissolution de 1997, Mme Idrac avait été élue députée des Yvelines, puis l'année suivante, conseillère régionale d'Ile-de-France, toujours sous l'étiquette UDF.
En septembre 2002, elle avait été nommée présidente de la RATP sur proposition du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin.
Chevalier de l'ordre national du Mérite, mère de quatre filles, elle est l'épouse du préfet de la région Aquitaine Francis Idrac.
Mme Idrac est l'auteur de "Nous sommes tous des +hommes+ politiques" (Plon, 2002).

Mots-clés :

Aucun mot-clé.