Crise: La zone euro va venir en aide aux banques espagnoles

27 contributions
Publié le 10 juin 2012.

ECONOMIE - L'aide pourrait s'élever à 100 milliards d'euros...

Après la Grèce, l'Espagne? Le gouvernement de Rajoy va demander samedi l'aide de la zone euro pour recapitaliser ses banques, et les pays de l'Union monétaire vont accepter de la soutenir en lui promettant "jusqu'à 100 milliards d'euros", a-t-on appris de sources proches du dossier.

Selon une de ces sources, les ministres des Finances de la zone euro, qui ont tenu une conférence téléphonique samedi après-midi, ont accepté d'accorder un soutien aux banques espagnoles en échange de conditions "focalisées sur le secteur financier", alors que les marchés et les gouvernements augmentaient la pression sur Madrid pour qu'elle demande l'aide européenne.

Comme le souhaitait Madrid, la zone euro ne va pas imposer au gouvernement espagnol un nouveau plan d'austérité en contrepartie de son aide, a confirmé une source gouvernementale européenne. L'Espagne a déjà mis en place plusieurs mesures d'austérité pour réduire ses déficits publics.

"Il n'y a pas de programme macroéconomique car cela n'est pas nécessaire", a indiqué cette source, selon laquelle il y a toutefois eu un débat sur la question entre pays de la zone euro. Les conditions devraient se concentrer sur un "assainissement du secteur bancaire", avait-elle indiqué un peu plus tôt.

Plombé notamment par l'éclatement de la bulle immobilière, le secteur bancaire espagnol est à la peine.

La réunion de l'Eurogroupe, à laquelle a également participé la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde, a débuté peu après 14H00 GMT et pris fin vers 16H30 GMT.

Le ministre espagnol de l'Economie Luis de Guindos devait donner une conférence de presse à Madrid à 17H30 GMT pour "expliquer les résultats de la réunion de l'Eurogroupe", qui portait sur une aide européenne aux banques espagnoles, a annoncé le ministère.

Selon deux sources proches du dossier, le FMI aura un rôle de "surveillance" du plan d'aide, mais n'y participera pas sur le plan financier comme cela a été le cas pour les trois précédents pays de la zone euro qui ont bénéficié d'un sauvetage, la Grèce, l'Irlande et le Portugal.

© 2012 AFP
Mots-clés
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr