Free et Orange à nouveau sur la même longueur d'onde

1 contribution
Publié le 8 juin 2012.

TELEPHONIE - Selon «Les Echos», les deux opérateurs mobiles ont renégocié dans la plus grande discrétion leur contrat d'itinérance...

Finies les menaces de suspension de l’accord d’itinérance, brandies en mars denier. Entre Orange et Free, la connexion est à nouveau bonne.

Compromis sur les TAM SMS

Selon les informations des Echos, les deux groupes en bisbille auraient trouvé un terrain d’entente sur un point crucial de l’accord conclu en mars 2011 pour permettre à Free de louer le réseau de l’opérateur historique.

Au cœur des discussions: l’asymétrie de prix d’acheminement des SMS, les fameuses «terminaisons d’appel mobile» entre Free et les trois grands opérateurs dont Orange. Un enjeu financier crucial pour l’offre illimitée du nouvel entrant mais un avantage financier jugé excessif par l’Arcep elle-même qui avait décidé de trancher l’affaire en  février dernier.

Finalement Orange et Free aurait trouvé un compromis. Selon Les Echos, Xavier Niel, qui demandait à l'origine 2,85 centimes de droit de passage à chaque fois qu'il acheminait un SMS venu d'Orange jusqu'à un abonné Free Mobile, contre 1 centime en sens inverse, aurait accepté de revoir ses prétentions à la baisse en échange d’un effort tarifaire d’Orange.

Cet arrangement s’inscrit selon le quotidien financier dans une renégociation globale du contrat d'itinérance signé en mars 2011 par les deux opérateurs. Une opération qui devrait être gagnante pour France Télécom-Orange qui attend désormais de ce contrat d’itinérance 1 milliard d'euros de recettes en trois ans et non plus en six ans.

Alliance possible dans la 4G

Après ce retour en grâce, les deux opérateurs pourraient même envisager à l’avenir de nouveaux partenariats stratégiques notamment dans la 4G. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre le PDG d’Orange Stéphane Richard dans une interview accordée au magazine L’Expansion dans son édition du mois de juin

Des propos relativisés toutefois chez Orange qui souligne que le groupe a aussi tendu la main à Bouygues Telecom, et surtout à SFR pour le partage d'infrastructures 4G rappellent Les Echos.

C.P.
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr