Jérôme Kerviel risque jusqu'à cinq ans de prison et 375 000 € d'amende.
Jérôme Kerviel risque jusqu'à cinq ans de prison et 375 000 € d'amende. - E. DESSONS / JDD / SIPA

Bertrand de Volontat & Mathieu Bruckmüller

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

  • Le procès en appel de l'ancien trader de la Société générale Jérôme Kerviel, condamné à trois ans de prison ferme en première instance pour une perte historique de 4,9 milliards d'euros subie par la banque en 2008, s'est ouvert à Paris ce lundi à 9h00. 

    La défense plaide la relaxe

    Me David Koubbi, nouvel avocat du prévenu, a clamé qu'il démontrerait son innocence et lancé une rafale de procédures avant l'audience, deux plaintes pour la banque pour faux et escroquerie au jugement et une procédure devant le Conseil supérieur de la magistrature contre le magistrat ayant précédé le premier procès. 

    La Société générale, qui a répliqué par une plainte pour dénonciation calomnieuse, voit dans ces démarches une gesticulation. La cour, qui examinera le dossier jusqu'à la fin du mois, devra dire dans son délibéré, sans doute à l'automne, si elle confirme la culpabilité du jeune homme de 34 ans et sa responsabilité civile. La défense plaide la relaxe. 

    permalien