- Yves Logghe/AP/SIPA

C. La.

Mercredi soir, François Hollande était à Bruxelles pour le premier sommet européen (celui-là était informel) depuis son arrivée à l’Elysée. Au menu, la Grèce, bien sûr, la dette européenne et sa mutualisation dans des euros-obligations.

La Grèce, sortira ou sortira pas? «Nous voulons que la Grèce reste dans la zone euro et respecte ses engagements», a dit Herman Van Rompuy. Pour les 27, a priori c’est non. Seulement voilà, en douce, les gouvernements de la zone euro prépareraient, chacun de leur côté, un plan d'urgence dans l'éventualité d'un abandon de la monnaie unique par la Grèce.

A quoi ça sert un eurobond? François Hollande a obtenu une petite victoire en réussissant à imposer sur la table du sommet les euros-obligations. Mais leur création n’est pas gagnée. Pour l’heure, l’Allemagne dit non.

«Merkollande»? Angela Metkel et François Hollande se sont tous les deux félicités de l’apaisement du débat pendant le sommet. Pourtant, un gros point noir mine leur début de relation: les eurobonds. L’entente cordiale prime toujours certes, mais le duo France-Allemagne, moteur historique de l’Europe, pourrait s’en ressentir.

>> Vous souhaitez en savoir plus sur les enjeux économiques européens? Quelles sont les possibilités pour relancer la croissance? C’est quoi un eurobond? Les frictions Hollande-Merkel peuvent-elle nuire à l’entente des 27? Si la Grèce sortait de la zone euro, ça changerait quoi?

Posez toutes vos questions dans les commentaires ou écrivez-nous à reporter-mobile@20minutes.fr

Nos journalistes de la rubrique économie vous répondront dans un article de synthèse très bientôt.