Les prix moyens de l'immobilier en Chine ont poursuivi en avril leur mouvement de baisse pour le septième mois consécutif, selon les chiffres rapportés vendredi par le gouvernement.
Les prix moyens de l'immobilier en Chine ont poursuivi en avril leur mouvement de baisse pour le septième mois consécutif, selon les chiffres rapportés vendredi par le gouvernement. - Aaron Tam afp.com

© 2012 AFP

Les prix moyens de l'immobilier en Chine ont poursuivi en avril leur mouvement de baisse pour le septième mois consécutif, selon les chiffres rapportés vendredi par le gouvernement.

Sur un mois, les prix des logements neufs ont baissé dans 43 villes grandes et moyennes sur 70, a rapporté le Bureau national des Statistiques. Les prix sont restés stables dans 24 autres et ont augmenté dans trois agglomérations. La baisse avait concerné 46 villes en mars.

Le bâtiment est un secteur clé de l'économie chinoise qui génère à lui seul environ 10% du PIB, et nettement plus si l'on tient compte de la production d'acier et de béton en amont.

Après avoir atteint des sommets qui ont fait craindre au gouvernement l'éclatement d'une bulle immobilière, le marché immobilier a commencé à se retourner à l'automne, mais Pékin a refusé jusqu'ici de lever les restrictions mises en place à l'acquisition de logements par les particuliers, de crainte de relancer la spéculation.

"Nous devons fermement renforcer le contrôle du marche de l'immobilier", a même commenté vendredi dans la presse chinoise Zhang Xiaohong, un haut responsable du ministère de l'habitat.