La zone euro peut supporter une sortie de la Grèce, a estimé le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, dans un entretien au quotidien régional allemand Rheinische Post, paru vendredi.
La zone euro peut supporter une sortie de la Grèce, a estimé le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, dans un entretien au quotidien régional allemand Rheinische Post, paru vendredi. - Vincenzo Pinto afp.com

© 2012 AFP

La zone euro peut supporter une sortie de la Grèce, a estimé le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, dans un entretien au quotidien régional allemand Rheinische Post, paru vendredi.

La zone mieux armée qu'en 2010

A la question «La zone euro peut elle supporter une sortie de la Grèce», Schäuble répond: «L'Europe ne coule pas aussi facilement». Il précise toutefois: «Nous voulons que la Grèce reste dans la zone euro. Mais elle doit aussi le vouloir et remplir ses devoirs. Nous ne pouvons forcer personne».

Selon Schäuble, la zone euro est mieux armée qu'il y a deux ans. «Nous avons beaucoup appris ces deux dernières années et construit des mécanismes de protection. Les dangers de contamination pour les autres pays de la zone euro sont devenus plus faibles et la zone euro est dans son ensemble devenue plus résistante», dit-il.

«La crise a montré: quand il faut agir vite, l'Europe peut réagir rapidement. L'idée que nous ne serions pas capables de réagir à court terme devant quelque chose d'imprévu est fausse», a-t-il ajouté.