Que vont coûter les jours fériés à l'économie française en 2012?

20 contributions
Publié le 9 mai 2012.

ECONOMIE - Jusqu'à 1,8 milliard d’euros selon l'Insee...

Ils font le bonheur des Français, mais pourraient se révéler coûteux pour une économie bien moribonde. Alors que le gouvernement table sur une croissance de seulement  0,7% en 2012, 0,5% pour le FMI, les jours fériés pourraient réduire le PIB de 0,09 point, selon les calculs de l’Insee. Montant potentiel de l’ardoise: 1,8 milliard d’euros.

Contrairement à 2011 où le 1er et le 8 mai étaient tombés un dimanche, cette année ils correspondaient à un mardi, ce qui a incité nombre d’entre nous à faire le pont. La situation devrait d’ailleurs se répéter à l’occasion de l’Ascension et de la Pentecôte. Résultat, la machine productive tourne au ralenti.

Une situation nuancée par Mathieu Plane, économiste à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE). Il doute de l’impact réel des jours fériés alors que la situation économique morose réduit déjà le niveau de production. «Vu la situation actuelle, cela joue assez peu et n’amplifiera pas le contexte de crise. Nous sommes dans une situation où l’offre est excédentaire et la demande déficitaire. Les entreprises ont eu le temps de se préparer en répartissant la charge de travail», estime-t-il.

L’impact des jours fériés aurait été beaucoup plus important si l’Hexagone bénéficiait d’une situation florissante avec un chômage bas et une croissance forte. D’ailleurs, l’Insee s’attend plutôt à un repli du PIB plus proche de 0,03 point, soit 600 millions d’euros, bien loin du 0,1 point, soit deux milliards d’euros, de 2010.

Dans tous les cas, les jours fériés à répétition devraient faire cette année le printemps des secteurs du tourisme et du loisir. «Cela crée des effets de transfert», note Mathieu Plane.

Mathieu Bruckmüller
Mots-clés
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr