Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a estimé mercredi qu'il n'y aurait pas de renégociation du pacte de discipline budgétaire qui a été signé en mars par 25 pays de l'UE, contrairement au souhait du nouveau président français, François Hollande.
Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a estimé mercredi qu'il n'y aurait pas de renégociation du pacte de discipline budgétaire qui a été signé en mars par 25 pays de l'UE, contrairement au souhait du nouveau président français, François Hollande. - Thierry Charlier afp.com

© 2012 AFP

Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a estimé mercredi qu'il n'y aurait pas de renégociation du pacte de discipline budgétaire qui a été signé en mars par 25 pays de l'UE, contrairement à ce que souhaite le président français élu, François Hollande.

Interrogé lors d'un colloque à Bruxelles pour savoir s'il y aurait renégociation de ce pacte, Manuel Barroso a simplement répondu «non», sans étayer sa réponse.