Le fabricant et distributeur français de matériaux de construction Saint-Gobain a annoncé mercredi la signature d'un accord lui permettant de porter à 100% sa participation dans le capital de la société américaine Sage Electrochromics.
Le fabricant et distributeur français de matériaux de construction Saint-Gobain a annoncé mercredi la signature d'un accord lui permettant de porter à 100% sa participation dans le capital de la société américaine Sage Electrochromics. - Eric Piermont afp.com

© 2012 AFP

Le fabricant et distributeur français de matériaux de construction Saint-Gobain a annoncé mercredi la signature d'un accord lui permettant de porter à 100% sa participation dans le capital de la société américaine Sage Electrochromics.

Le groupe français avait payé initialement 80 millions de dollars en 2010 pour prendre 50% du capital de la société, selon le site de Sage.

Il avait par la suite porté sa participation à 66% à la faveur de plusieurs augmentations de capital, a précisé une porte-parole à l'AFP, précisant que la transaction devrait être effective d'ici la fin du premier semestre.

Le montant de la transaction n'a pas été divulgué.

Saint-Gobain estime que cette intégration permettra à Sage, qui a vu le jour en 1989, «d'étendre sa présence sur les marchés internationaux, de développer de nouveaux produits et de finaliser la construction de son usine de production de verre électrochrome à Faribault, dans le Minnesota (nord des États-Unis)».

Le démarrage de cette usine, qui a nécessité un investissement initial de 135 millions de dollars, est prévu en janvier 2013. Elle pourra fabriquer 300.000 mètres carrés de vitrages électrochromes par an.

En adaptant la transmission de lumière et de chaleur avec une faible tension électrique, tout en permettant la vision vers l'extérieur, le verre électrochrome permet de réduire fortement la quantité d'énergie consommée pour la climatisation, le chauffage et l'éclairage.

«Avec cette opération, Saint-Gobain renforce son ambition d'être la référence de l'habitat durable en développant des solutions innovantes à même de révolutionner le marché de l'habitat» a relevé Pierre-André de Chalendar, PDG du groupe français, cité dans le communiqué.

«Fruit de plusieurs années de recherche, les produits et les technologies de Sage complètent notre portefeuille de matériaux», a-t-il poursuivi, soulignant qu'ils ouvrent de «nouvelles perspectives à l'architecture et au design, en offrant des solutions verrières créatives, abordables et grand public, pour concevoir des bâtiments confortables, esthétiques, économes en énergie et respectueux de l'environnement».