L'ancien trader de la Société Générale Jérôme Kerviel lors du troisième jour de son procès à Paris le 10 juin 2010.
L'ancien trader de la Société Générale Jérôme Kerviel lors du troisième jour de son procès à Paris le 10 juin 2010. - MARTIN BUREAU/AFP

Avec Reuters

L'ancien trader Jérôme Kerviel et son avocat, David Koubbi, ont annoncé vendredi le dépôt d'une seconde plainte, pour faux et usage de faux, contre la Société générale.

Une première plainte avait été déposée le 20 avril contre la banque pour escroquerie au jugement. Cette deuxième plainte se fonde sur des éléments encore non exploités du dossier, a précisé Me Koubbi, lors d'une conférence de presse en présence de l'ancien opérateur de marché. 

Des enregistrements trafiqués?

Il s'agit de la découverte, selon lui, que les enregistrements «sauvages» sur lesquels la banque avait fondée sa plainte pénale ont été «trafiqués». La conclusion des experts que nous avons désignés est sans appel.. ces bandes ont été trafiquées», a-t-il dit. 

Jérôme Kerviel prépare son procès en appel qui doit se dérouler du 4 au 28 juin. Il a été condamné en 2010 à cinq ans de prison dont trois ferme et à rembourser 4,9 milliards d'euros, montant correspondant à la perte de trading subie par la banque en janvier 2008. 

Dans sa première plainte du 20 avril pour escroquerie au jugement, Jérôme Kerviel estime que la banque a manipulé le tribunal en lui dissimulant certaines informations, comme le remboursement par le fisc d'une partie des pertes qui lui sont imputées, et ce avant son premier procès. 

La Société générale avait aussitôt annoncé qu'elle portait plainte à son tour pour dénonciation calomnieuse et qu'elle ferait valoir ses arguments lors du procès en appel.