Free Mobile a lancé ses offres le 10 janvier 2012
Free Mobile a lancé ses offres le 10 janvier 2012 - PRM/SIPA

Bertrand de Volontat

Free poursuit son trou dans le marché de la téléphonie mobile et des chiffres sont, une fois n’est pas coutume, à l’appui. Si les perturbations d’ordre technique viennent semer le trouble chez le jeune opérateur, le nombre de ses clients a connu en mars un bond de 2,8%. Entre le 19 février et le 18 mars dernier, il est passé d’1,8% à 4,6% de parts de marché.

Le prix du forfait moyen par client a baissé

En valeur, le pourcentage de parts de marché n’est toutefois que de 2,1% du fait du positionnement économique des offres Free et du fait que les clients sont des ‘freenautes’ bénéficiant de remises. Il progresse toutefois de 1,3% depuis le 19 février. L’ARPU (average revenue per client – le forfait moyen par client) est, à ce titre, inférieur de 55% à la moyenne des autres opérateurs, y compris les MVNO.

Autre chiffre pas anodin: Free pèse sur l’ARPU des Français qui a baissé de 5% en trois mois sur l’ensemble du marché. Ce qui n’empêche pas un léger reflux chez les opérateurs traditionnels, Orange, SFR et Bouygues, qui voient revenir depuis mi-mars environ 1.000 clients par semaine. De quoi alerter Free sur la nécessité d’améliorer son réseau le plus rapidement possible.