Depuis l’annonce des offres de Free Mobile, le 10 janvier 2012, les doutes persistent sur les capacités de son réseau.
Depuis l’annonce des offres de Free Mobile, le 10 janvier 2012, les doutes persistent sur les capacités de son réseau. - PRM/SIPA

E24 avec Reuters

«Free Mobile dispose de 10 antennes relais à Paris alors que 300 sont nécessaires pour assurer une bonne couverture de la capitale», a déclaré jeudi Xavier Niel, le fondateur d'Iliad, maison mère du nouvel opérateur.

Le nombre d'abonnés reste confidentiel, pour le moment

Il s'exprimait lors d'une conférence après la publication des résultats annuels du groupe. Depuis le lancement de ses offres commerciales en janvier, les concurrents de Free Mobile ont critiqué le fonctionnement de son réseau. Le nouvel entrant a aussi été accusé d'éteindre ses antennes pour se reposer en grande partie sur le réseau de France Télécom, avec lequel il a conclu un contrat d'itinérance.

Xavier Niel n'a par ailleurs pas donné le nombre d'abonnés Free Mobile, selon notre correspondante sur place à la conférence. Il annonce en outre que les premiers chiffres, arrêtés à fin mars, seront donnés en mai prochain lors de la publication des résultats trimestriels. Cependant, Niel a indiqué: «Je ne pense pas qu'il y ait d'autres opérateurs dans le monde qui aient réussi à acquérir autant d'abonnés aussi rapidement».

Free a en outre répondu aux nomberuses attaques dont il a été l'objet dans un communiqué paru ce jeudi