France Télécom est le premier opérateur à faire le bilan de ses pertes d'abonnés à la suite de l'entrée sur le marché du quatrième opérateur mobile, Free, en annonçant mercredi avoir perdu 201.000 abonnés au 15 février par rapport au 31 décembre 2011.
France Télécom est le premier opérateur à faire le bilan de ses pertes d'abonnés à la suite de l'entrée sur le marché du quatrième opérateur mobile, Free, en annonçant mercredi avoir perdu 201.000 abonnés au 15 février par rapport au 31 décembre 2011. - Carl Court afp.com

Cl. P. avec Mathieu Brückmuller et AFP

«0,7% du parc mobile d'Orange qui comptait fin 2011  plus de 27 millions d'abonnés» : c'est en ces termes que l'opérateur a tenté mercredi de minimiser l'ampleur des dégats dans un communiqué publié en marge de la présentation de ses résultats annuels 2011.

Seulement  «40% de départs vers Free Mobile»

L'opérateur explique avoir enregistré 1,038 million de résiliations mobiles vers la concurrence entre le 1er janvier et le 15 février, et acquis 837.000 acquisitions de nouveaux clients sur la même période.

Et sur ces 1,038 million de départs, 40% seulement seraient partis chez Free Mobile, a précisé Orange lors de la présentation de ces résultats.

Accalmie après un pic de demandes de RIO

Les heures qui ont suivi l'annonce des nouvelles offres de Free le 10 janvier dernier ont dû faire trembler l'opérateur:  en un journée, Orange a indiqué avec reçu plus de 150.000 demandes de RIO,  ce elevé d'identité opérateur qui permet de demander la portabilité du numéro de téléphone mobile mais «ne correspond pas à une résiliation effective», précise l'opérateur.

Un coup de chaud qui semble s'être calmé: «Ce chiffre a aujourd'hui été divisé par 10», a indiqué mercredi Orange.

Pas d'impact sur la qualité de service pour les clients d'Orange

Le groupe est par ailleurs revenu sur les polémique concernant le l'utilisation par Free Mobile du réseau de Orange dans le cadre leur accord d'itinérance.

«Le trafic généré par les abonnés de Free mobile pourrait être substantiellement plus élevé que prévu, sans que cela ne nuise à la qualité de service des clients d'Orange» , a indiqué Orange.