La crise économique pèse sur l'épargne des Français

3 contributions
Publié le 15 février 2012.

ETUDE - Quand ils ont encore la capacité de mettre de l'argent de côté, les épargnants privilégient la sécurité dans le choix de leurs placements...

Payer les factures avant d’épargner: face à la morosité économique, les priorités des Français ont changé.

Puiser dans son épargne pour soutenir sa consommation

La 10e édition de l’enquête «Les Français, l’épargne et la retraite» publiée mercredi par le Cercle des Epargnants révèle ainsi qu’en 2012, seuls 29% des Français prévoient d’épargner pour préparer l’avenir, soit 6 points de moins qu’en 2011.

Plus symptomatique encore: 18% des épargnants prévoient de puiser dans leur épargne pour faire face à leurs dépenses. Un niveau épargne/retrait comparable à celui atteint pendant la crise des subprimes, note le Cercle des épargnants.

Autre fait nouveau: en 2012, les Français les plus aisés sont eux aussi touchés: même les plus hauts revenus sont moins nombreux à épargner et l’utilisation de l’épargne de précaution pour soutenir sa consommation s’accroît parmi les mieux dotés, un quart de ceux qui disposant de plus de 15.000 d’épargne ayant l’intention d’y puiser en 2012.

La sécurité des placements avant tout

En matière de placements, l’ombre de la crise plane aussi sur les choix des épargnants, avec une préférence clairement donnée à la sécurité et à la liquidité.

«Les intentions de souscription reculent quels que soient les produits à court ou long terme. Plus le produit d’épargne est lié aux actions, plus la réticence est forte», 
 


Sans surprise, l’immobilier reste en tête des placements les plus appréciés  (47%, 7 points), devant leslivrets d’épargne (A, Bleu, LDD) (46%, 12 points) et les contrats d’assurance-vie en fonds euros (19%, -1point).

L’épargne retraite difficilement épargnée

Dans ce contexte de crise, l’épargne-retraite semble malgré tout résister: en 2012, «53% des Français déclarent épargner ou avoir épargné pour préparer leur retraite, un niveau stable par rapport aux deux années précédentes malgré l’ampleur de la crise» note Le Cercle des Epargnants.

Les contraintes budgétaires pèsent toutefois sur les catégories les plus directement concernées par la préparation de la retraite  limités dans leur capacité d’épargne, seuls 56% des 35-49 ans et 52% des 50-64 ans déclarent épargner pour préparer leur retraite, soit un recul respectivement de 4 et 3 points par rapport à 2011.

Claire Planchard
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr