Noël arrive dans un plus d’une dizaine de jours. Et vos cadeaux achetés et commandés en ligne devront être là avant. Cette semaine du 12 au 17 est la plus chargée de la période des fêtes de fin d’année, avec «un pic attendu le 15 décembre» annonce Marc Lolivier, délégué général de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad). Ceux d’entre vous qui feront leurs courses la semaine prochaine sont déjà considérés comme des «retardataires» mais pas de panique!

Les sites des magasins sont prêts

L’e-commerce français est en plein boom en cette fin d'année. Plus 20% de croissance au quatrième trimestre et 7,4 milliards d’euros attendus pour les mois de novembre et décembre 2011. Pour un total de 37 milliards d’euros sur l’année contre 31 en 2010. Enfin sur les 39,4 millions d’internautes dans l’Hexagone, 30,4 sont désormais des cyber acheteurs.

Les sites se sont préparés à faire face à ces 30,4 millions d’acheteurs de l’année 2011 et particulièrement pour cette période. Ils se sont renforcés techniquement, en musclant leurs effectifs, et logistiquement, notamment via des systèmes de livraisons par coursier dans la journée (dans les grandes agglomérations) et des partenariats avec des transporteurs comme La Poste. «Les cyber clients sont sensibles à la qualité de service et de livraisons, deux enjeux de mieux en mieux maîtrisés par les entreprises françaises en période d’importants trafics», poursuit-on du côté de la Fevad.  

Pour la dernière semaine, les clients adopteront une démarche Ropo – Research online-Purchase offline – avec un achat ou juste un retrait en magasin, ou cross-canal, pour ceux inquiets de ne pas être livré en temps et en heure. «Il y aura même des ouvertures le week-end», précise la Fevad.

La France, avec un nouveau site marchand en B-to-B qui s’ouvre toutes les demi-heures, devrait atteindre les 100.000 sites marchands au 1er janvier, assurant un quadrillage efficace de l’Hexagone. «Il existe une marge de progression en termes d’équipement», constate enfin Marc Lolivier.  

Dans les chiffres, 60% des internautes sont des acheteurs (avec une progression de 10% sur un an) et 80% s’en remettent à la méthode Ropo, essentiellement pour préparer en ligne leurs achats.  96% de ces acheteurs sont satisfaits et plus de 99% ont exprimé leur intention de revenir. Pour un tiers des internautes, Noël a été, ou est, un facteur déclencheur pour l’achat en ligne.

Les flux pourraient ensuite reprendre dès le 26, pour l'échange ou la revente des cadeaux de Noël…

>>Et vous, avez-vous déjà terminé vos achats en ligne ou attendez-vous les derniers jours? Dites le nous dans les commentaires ci-dessous.