Reuters

Des actionnaires d'Alcatel-Lucent accentuent les pressions sur l'équipementier de réseaux franco-américain pour remplacer le directeur général du groupe Ben Verwaayen, rapporte vendredi le Wall Street Journal.

Selon le quotidien new-yorkais, qui ne cite pas ses sources, les investisseurs s'impatientent de voir Alcatel-Lucent mener à bien son plan de redressement alors que le groupe a lancé debut novembre un avertissement sur sa rentabilité pour 2011. Des responsables d'Alcatel auraient même approché de manière informelle des candidats potentiels à la succession de Ben Verwaayen.

«Un directeur général extrêmement efficace pour Alcatel-Lucent»

Contactée par Reuters, une porte-parole du groupe a renvoyé au soutien apporté à Ben Verwaayen par le président du conseil d'adminitration d'Alcatel Philippe Camus, sans toutefois formellement démentir l'existence de telles pressions des actionnaires. «Ben Verwaayen est un directeur général extrêmement efficace pour Alcatel-Lucent», déclare Philippe Camus dans un communiqué adressé à la presse.

«Malgré les conditions économiques difficiles il continue à mettre en oeuvre la transformation d'Alcatel-Lucent. Le conseil d'administration, Ben et moi-même sommes complètement focalisés sur cette unique tâche», poursuit-il. Le 4 novembre, le jour de l'avertissement lancé sur sa rentabilité, le groupe issu de la fusion en 2006 d'Alcatel et de Lucent a vu son titre chuter de 17% en Bourse. Depuis le début de l'année, l'action a perdu plus de 35% de sa valeur.