Le cognac ne connaît pas la crise

ECONOMIE Les pays émergents boostent les ventes…

M.B.

— 

Deux bouteilles de Cognac Rémy Martin

Deux bouteilles de Cognac Rémy Martin — no credit

Rémy Cointreau et Pernod Ricard ont de quoi avoir le sourire. Ils ont publié ce jeudi des résultats trimestriels qui ont dépassé les attentes des observateurs. «Demande forte, phénomène de rareté, hausse des prix, c’est le super cocktail. Le cognac a la cote. C’est le moins qu’on puisse dire», résume un analyste.

Pour preuve, la croissance des ventes du cognac Rémy Martin, qui compte pour près de 60% du chiffre d'affaires de Rémy Cointreau, a encore surpris par son ampleur (+23% en données organiques), dopée par la demande asiatique, notamment en Chine. Même son de cloche chez Pernod avec un bond de 25% pour sa marque Martell.

Les émergents, moteur de la croissance

Les deux groupes peuvent dire merci aux pays émergents, qui sont aujourd’hui le vrai moteur de leur croissance alors que le marché reste plus contrasté en Europe. Ils réalisent désormais moins de 10% de leur chiffre d’affaires en France. Dans le même temps, ils profitent aussi du regain de la consommation de spiritueux aux Etats-Unis. «Les Américains se lâchent depuis le printemps. Ils boivent moins de cognac chez eux, mais plus à l’extérieur et surtout de qualité supérieure», note un analyste.

«Le démarrage de l'exercice 2011/12 confirme la solidité de nos marchés. Nous nous inscrivons dans le scénario macro-économique d'un développement soutenu des marchés émergents et d'une croissance ralentie des marchés matures», résume Pierre Pringuet, directeur général de Pernod Ricard.

«Ces deux groupes vont traverser la crise sans encombre. C’est une certitude. L’augmentation du poids de la consommation des produits alimentaires de luxe dans les pays émergents n’en est qu’à ces débuts. Même s’il y a un ralentissement de la consommation, cela affectera très marginalement ce type de produits», abonde un intervenant.

Pernod et Rémy Cointreau vont donc continuer à opérer leur stratégie de montée en gamme qui jusqu’ici leur a si bien réussi.

Mots-clés :