La Bourse de New York le 2 août 2011.
La Bourse de New York le 2 août 2011. - S. HONDA / AFP

T.S

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

  • 18h24: C'est la fin de ce live. Merci de nous avoir suivi. N'hésitez pas à nous poser vos questions sur la crise par ici.
    permalien
  • 17h32: Le conflit pourrait-il s'envenimer entre la BCE et la Bundesbank? Le principal économiste de la Deutsche Bank, Thomas Mayer, a répété jeudi que «La Banque centrale européenne ne pourra contenir éternellement l'opposition de la Bundesbank à ses mesures de réponse à la crise». Il rappelle que l'Allemagne est opposée aux achats de dettes des pays en difficulté par la BCE qui ont eu lieu lundi dernier, rétablissant la confiance en la dette de l'italie et de l'Espagne. 
    >> Ce conflit entre l'Allemagne et la BCE sur cette mesure est l'une des raisons qui pourraient faire exploser la zone euro. Retrouvez les explications par ici.
    permalien
  • 17h10: [On fait le point sur la clôture]:

    Paris : + 1,66% après une baisse particulièrement marquée en milieu de journée (-2,21%).
    Francfort: +3%
    Londres: + 1,48%,
    Madrid: + 1,55%
    Milan: +1,76%
    Zurich: + 4,12%.
    permalien
  • 16h48: Wall Street est à la hausse à l'ouverture.Après sa forte chute de la veille, emmenée par la convalescence du secteur bancaire: le Dow Jones gagnait 2,25% et le Nasdaq 2,76%. Il suit le mouvement de légère hausse en Europe, où le CAC 40 grimpe de 2,44%, le Nasdaq de 2,97% et lle Footsie de 2,52%.
    permalien
  • 15h50: Quelque 4.000 milliards de dollars (1.825 milliards d'euros) de capitalisation boursière se sont évanouis depuis le début du mois d'aoât sur les marchés d'actions mondiaux, signale Reuters. Pour comparaison, c'est quasiment deux fois le PIB de la France. Petite précision toutefois, ces dollards n'ont pas vraiment disparu. C'est simplement la valeur boursière des entreprises côtées qui a baissé. Retrouvez par ici l'explication de notre confrère Pascal Riché publiée après la crise des subprimes.
    permalien
  • 15h36: Enfin une bonne nouvelle à se mettre sous la dent. Wall Street ouvre en hausse après une chute de 4,62% la veille. permalien
  • 15h35: Le CAC 40 joue au yo-yo. Le voici de nouveau en baisse de 1,66%. «Je n'ai javais vu autant d'irrationnalité sur les marchés», souligne déboussolé un analyste financier à 20 Minutes. permalien
  • 15h20: La Société génréale et le CAC 40 repasse dans le vert. Le titre de la banque prend 1,83% et l'indice phare progresse de 0,22%. permalien
  • 15h15: Signe que la crise sur les marchés prend chaque jour un peu plus d'ampleur, Nicolas Sarkozy annonce qu'il rencontrera Angela Merkel mardi prochain à l'Elysée. Ils feront des «propositions communes sur la réforme de la gouvernance de la zone euro avant la fin de l'été», selon le château. permalien
  • 15h00: Face aux rumeurs dont sont victimes les titres des banques françaises, l'Autorité des marchés financiers (AMF) met en garde les opérateurs.

    «L'AMF observe que le fonctionnement régulier des marchés est altéré par la diffusion de rumeurs infondées concernant les valeurs financières cotées à Paris…La diffusion d'informations infondées peut constituer un manquement susceptible de sanction, de même que le fait d'en tirer profit», indique le gendarme de la Bourse. permalien
  • 14h33:  La réunion d'urgence à l'Elysée pourrait expliquer les rumeurs et panique boursière qui s'abat sur la France, indique le Financial Times sur son site internet. Les marchés auraient été surpris du retour express de Nicolas Sarkozy depuis son lieu de vacances, et surtout de sa ferme injonction à l'intention de ses ministres leur demandant de trouver d'ici le 24 août des mesures pour réduire le déficit.
    permalien
  • 14h20: Toutes les places boursières européennes sont désormais dans le rouge. On fait le point :

    Paris: -3,73%
    Londres: -0,48%
    Francfort: -1,15%
    Rome: -2,08%
    Madrid: -1,5%
    Bruxelles: -2,21%
    Zurich: -0,78%
    permalien
  • 14h06: La tension est clairement revenue à la Bourse, une nouvelle fois à cause de doutes sur la solidité des banques françaises. La Société générale recule maintenant de 8,45% et BNP PARIBAS DE 7,08%.
    permalien
  • 14h05:  La Commission européenne conteste le jugement de l'agence de notation Fitch, et assure que Chypre n'aura pas besoin d'un plan d'aide.
                                  

    permalien
  • 13h54: Le CAC 40 s'enfonce un peu plus en passant sous la barre des 2.900 points. Depuis l'ouverture, l'indice phare cède 3,51% à 2.897,60 points. permalien
  • 13h40: Face aux rumeurs qui malmènent les valeurs bancaires, la Banque de France monte au front. La solidité des banques françaises n'est pas affectée par les évolutions récentes sur les marchés, vient de déclarer son gouverneur Christian Noyer. Il évoque les «rumeurs infondées» et souligne que «les résultats publiés par les banques françaises pour le premier semestre 2011 ont confirmé leur solidité dans un environnement économique difficile grâce à une gestion rigoureuse de leurs risques et un modèle de banque universelle qui repose sur des activités diversifiées».
    permalien
  • 13h30: La Banque de France veut rassurer
    Christian Noyer, le président de la Banque de France, fait tout pour rassurer sur la solidité des banques tricolores, qui n’est pas affectée par  les évolutions récentes, a-t-il expliqué mercredi dans un communiqué.   «Les niveaux de capital, appréciés par les fonds propres les plus durs, sont adéquats et les programmes de refinancement à moyen et long terme sont réalisés dans des conditions tout à fait satisfaisantes», ajoute-t-il, insistant sur le fait que toutes les banques françaises ont réussi les stress tests.
    permalien
  • 13h13: Un banque asiatique coupe ses crédits aux banques françaises
    Une banque en Asie a coupé ses lignes de crédit aux grandes banques françaises, ont indiqué jeudi à Reuters six sources bancaires. Cinq autres banques asiatiques réexaminent leurs lignes de crédit aux banques françaises, ont ajouté les sources.
    permalien
  • 12h28: @durandal15  N'hésitez pas à le relire, par ici.
    permalien
  • 12h20: Les autres Bourses européennes suivent le même mouvement de baisse.
    permalien
  • 12h03: La chute recommence. Le CAC est à -0,81%, mais surtout la Société Générale est à - 5,80%. Nous sommes désormais sous le seuil psychologique des 3.000 points.
    permalien
  • 11h57: @alain69007 Accuser l'immigration de coûter cher est un réflexe classique en temps de crise. Mais économiquement, c'est faux. L'immigration rapporte plus qu'elle ne coûte à l'économie française. Vous pouvez trouver l'explication par ici. permalien
  • 11h31: [On fait un petit bilan de la matinée]. Après une journée noire mercredi, les Bourses de Paris se maitiennent pour l'instant en légère hausse, à +1,71% à 11h20. Les valeurs bancaires se redressent, la Société Générale gagnant 4%, le Crédit Agricole 5,30% et la BNP est en légère baisse à 5,30%.
    permalien
  • 10h40: @yellowsky Difficile de savoir qui a acheté ou vendu quoi. Mais deux choses sont sûres:
    1) Il y a eu plus de 28 millions d'achats et de ventes d'actions de titres Société Générale hier, c'est énorme. Ce qui veut dire que beaucoup de gens ont spéculé hier sur les hausses ou les baisses de l'action au cours de la journée. C'est aussi ce qui explique la violence des mouvements.

    2) Ceux qui ont acheté des actions hier soir avant la clôture et les revendent maintenant ont effectivement réalisé une plus-value de 7% en quelques heures. Mais d'autres, plus nombreux, ont vendu leurs titres pendant la dégringolade hier et ont perdu au moins 15% de leurs fonds. C'est le jeu risqué de la spéculation.

    permalien
  • 10h25: Dans le Parisien, un sondage indique que pour réduire le déficit et la dette française, les Français privilégient à 85% la réduction des dépenses à l'augmentation des impôts (12%). Des coupes qui devraient peser environ 5 milliards d'euros pour respecter les engagements à 4,6% de déficit en 2012.
    Et pour vous? Quelle serait la meilleure solution pour réduire le déficit français? Dites-le nous dans vos commentaires ci-dessous.
    permalien
  • 10h10: La tendance se poursuit: hausse du CAC à 2,62% et des valeurs bancaires SocGen à +7,6%, et Crédit Agricole à +6,5%
    permalien
  • 10h02: @Chti-Guevara C'est un commentaire en vers? Jolies rimes en tout cas. Pour info, l'économiste Frédéric Lordon s'est lui aussi essayé à compter la crise financière en alexandrins. Ca vaut le détour, le bouquin s'apelle D’un retournement l’autre. Comédie sérieuse sur la crise financière, en quatre actes, et en alexandrins, permalien
  • N'oubliez pas que vous pouvez nous poser vos questions sur la zone euro par ici. Nous avons commencé à y répondre:
    - Par ici : «Si ma banque fait faillite, devrais-je continuer à rembourser mon crédit immobilier? »
    - Et par là : «Où placer mes 110. 000 euros?» permalien
  • 9h31:  Après leur effondrement d'hier, ce sont les valeurs bancaires qui se redressent. La Société générale, qui avait dévissé de près de 15%, reprend 4,4%. La BNP Paribas s'adjuge 1,61% (-9,47% mercredi) et Crédit agricole 5,32% (-11,81% la veille), plus forte hausse du CAC 40 et des bancaires européennes.
    permalien
  • 9h20: Ce live débute avec l'ouverture des Bourses européennes. Premier point sur les indices : le CAC ouvre en forte hausse à +2%. Attention, les journées précédentes ont suffisament montré que l'ouverture présage assez peu des évolutions de la journée.
    permalien
  • «La panique», «un massacre». C’est ainsi que les traders interrogés mercredi décrivaient la folle journée qu’ont connue les Bourses, et plus particulièrement les banques françaises. La Société générale a perdu jusqu'à 21% en début d'après-midi, avant de clôturer à 14,74%. Le Crédit agricole perdait 11,81% et la BNP Paribas 9,37%. En cause, plusieurs rumeurs annonçant une dégradation de la note de la dette française ou une faillite de la Société Générale.

    Résultat, le CAC 40 a clôturé à 3.002,99, juste au-dessus du seuil de 3.000 points. La journée de jeudi s’annonce décisive, et deux scénarios semblent tout aussi probables. Un rebond pourrait voir le jour, après ce «plafond». Mais un analyste interrogé craignait qu’une fois ce seuil psychologique atteint, le CAC s'effondre de 15%.

    Suivez en direct les événements de la journée sur 20minutes.fr.

    permalien