Prix du carburant: Eric Besson défend le patron de Total

ECONOMIE Le ministre de l'Energie et Christophe de Margerie vont se rencontrer ce mardi...

T. S.

— 

Eric Besson, ministre de l'Industrie et de l'Energie, en visite au premier centre européen de recherche et développement d'Alcatel-Lucent, le 16 mai 2011.

Eric Besson, ministre de l'Industrie et de l'Energie, en visite au premier centre européen de recherche et développement d'Alcatel-Lucent, le 16 mai 2011. — DURAND FLORENCE/SIPA

«Je suis heureux qu'un grand groupe français contribue à l'approvisionnement énergétique de notre pays». Lundi, le ministre de l’Energie Eric Besson a volé au secours du patron de Total Christophe de Margerie, rapporte le quotidien Les Echos.

Polémique «grotesque et démagogique»

Le ministre s’exprimait alors qu’il doit rencontrer ce mardi le patron de Total pour s’entretenir de l’évolution du prix des carburants. Mais il a déjà annoncé qu’il trouve «grotesque et démagogique» la polémique sur les profits du groupe, montrés du doigt alors que les prix à la pompe sont repartis à la hausse.

«Nous menons des études approfondies pour vérifier que la réactivité de Total est la même lorsque le cours du baril varie à la baisse ou à la hausse», a également annoncé le ministre. Pourtant, une enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes menée sur la période de juin 2010 à juin 2011, puis une autre menée par l’ESG Research Lab menée sur les vingt dernières années ont confirmé que les hausses du prix du brut sont plus répercutée que les baisses sur les prix à la pompe.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.