Le Portugal demande l'aide de l'UE et du FMI

11 contributions
Publié le 7 avril 2011.

CRISE DE LA ZONE EURO - Le pays est incapable d'emprunter de l'argent sur les marchés...

Après des mois des refus, le Portugal a finalement demandé mercredi soir un plan de sauvetage de l’Union européenne et du FMI.

>> Plan de sauvetage: Ce qui attend le Portugal

Crise politique

Le pays se refusait à cette issue. Mais la détérioration continue de sa situation auprès des marchés financiers l’a finalement poussé à solliciter une aide internationale.

Le rejet fin mars de son plan d'austérité par le parlement a aggravé la situation financière et rendu un appel à l'aide «inévitable», a-t-il déclaré.

«J'ai tout tenté, mais en notre âme et conscience, nous avons atteint le point où ne pas prendre cette décision ferait courir au pays des risques qu'il ne peut se permettre», a-t-il insisté lors d'une déclaration à la télévision.

A la crise économique s'était ajoutée fin mars une crise politique lorsque le gouvernement a présenté sa démission. Des élections législatives anticipées ont été fixées au 5 juin.

Marchés financiers

Dans la foulée, le Portugal a vu sa note souveraine abaissée à plusieurs reprises par les agences de notation. Et les taux auxquels le pays peut emprunter de l’argent sur les marchés ont atteint des plus hauts historiques.

Les banques portugaises ont pressé mardi le gouvernement de solliciter au plus vite un prêt à court terme afin d'apaiser les craintes des marchés financiers.

Dans un communiqué de son président José Manuel Barroso, la Commission européenne a assuré que la demande du Portugal serait étudiée le plus vite possible dans le cadre des règles en vigueur sur l'aide aux pays en difficulté.

>> L’Europe a-t-elle les moyens d’aider le Portugal?

80 milliards d’euros

Le montant de l'aide pourrait avoisiner les 80 milliards d'euros sur trois ans, selon plusieurs sources au sein de la zone euro.

Le FMI a de son côté annoncé ne pas avoir encore reçu de demande d'assistance de la part du Portugal, mais assuré se tenir prêt à lui venir en aide le cas échéant.

Les ministres des Finances de la zone euro et de l'Union européenne doivent se réunir à partir de vendredi à Budapest afin de discuter des besoins en financement du Portugal.

E.M. avec Reuters
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr