Japon: La catastrophe pourrait coûter jusqu'à 235 milliards de dollars

ÉCONOMIE ais la reconstruction devrait relancer l'activité dans l'archipel...

Thibaut Schepman

— 

La ville côtière de Kesen Numa, au nord-est du Japon, le 12 mars 2011, au lendemain du tsunami qui a ravagé la région.

La ville côtière de Kesen Numa, au nord-est du Japon, le 12 mars 2011, au lendemain du tsunami qui a ravagé la région. — KYODO/REUTERS

Le séisme et le tsunami qui ont frappé le Japon pourrait coûter entre 122 à 135 milliards de dollars. La somme représente 2,5 à  4% du PIB du pays, la troisième économie mondiale, selon un rapport de la Banque mondiale publié lundi

Ces chiffres restent bien sûr provisoires, puisque la situation n’est toujours pas sous contrôle à la centrale de Fukushima. Mais la somme donne une première idée de l’ampleur de la catastrophe, à comparer aux 100 milliards de dollars qu'avait coûté le séisme de Kobé en 1995.        

 Reconstruction salvatrice pour l’économie?                   

La Banque mondiale reste toutefois mesurée sur les effets à long terme de la catastrophe puisque la reconstruction redonnera ensuite un coup de fouet à l'économie,  estime la Banque mondiale.  «La croissance réelle sera négativement affectée jusqu'à la mi-2011. La croissance devrait s'accélérer dans les trimestres suivants au fur et à mesure du progrès des efforts de reconstruction, qui pourraient s'étaler sur cinq ans», écrit la Banque mondiale.

>> Comment la catastrophe japonaise va frapper l’économie mondiale, à lire sur 20minutes.fr…