Feuille de l'assurance maladie en France.
Feuille de l'assurance maladie en France. - DURAND FLORENCE/SIPA

SANTE Le gouvernement a présente ce mardi le budget 2011 de la Sécurité sociale...

Le gouvernement a présenté en fin d'après-midi ce mardi les nouvelles mesures en vue de limiter le budget 2011 de la Sécurité sociale. Pour ce faire, le gouvernement a tablé sur un plan de 2,5 milliards d'économie dans la branche maladie, la plus lourdement dans le rouge. Objectif: ramener le déficit à 21,4 milliards d'euros pour 2011. Certaines de ses mesures pourraient être difficiles à faire passer du côté de l'opinion.

>> Pour connaître les hausses de dépenses pour les assurés depuis 2004, cliquez ici

Un moindre remboursement des «vignettes bleues»

Comme prévu, le remboursement des médicaments à service modéré, les fameuses «vignettes bleues», sera désormais de 30%, à partir de 2011, au lieu de 35% jusque là. Selon Les Echos, l'économie attendue est faible (moins de 100 millions d'euros) car ces médicaments ne représentent que 7% des prescriptions.

Durcissement des prises en charge pour les affections longues

Deuxième mesure, le durcissement des conditions de prises en charge des affections longue durée (ALD). Jusque là, le dispositif permettait d'être couvert à 100% lorsqu'on était atteint d'une maladie grave et coûteuse, par exemple en cas d'hypertension artérielle. Selon le projet de loi présenté ce mardi, les nouveaux malades seront désormais pris en charge normalement. Ils devront donc payer le ticket modérateur. Autres concernées, les personnes diabétiques. Le gouvernement souhaite instaurer une prise en charge au forfait des bandelettes d'autotest pour la glycémie. Enfin, l'assurance maladie ne prendra plus systématiquement en charge «les dépenses de transports, pour les patients ALD lorsque leur état de santé ne le justifie pas». Ce durcissement devrait permettre d'économiser en tout 75 millions d'euros.

Modification du ticket modérateur

Concernant la somme qui reste à la charge du patient lors des consultations, elle sera modifiée en 2011, pour les visites à l'hôpital. Actuellement les patients paient 20% de leur poche sur les actes jusqu'à 91 euros. Une participation forfaitaire de 18 euros est ensuite appliquée au-delà. Le budget 2011 prévoit de relever le seuil de 91 à 120 euros. Gain estimé: un peu moins de 100 millions, selon Les Echos.

Baisse de prix des médicaments

Les malades ne sont pas les seuls concernés. Le gouvernement compte également réaliser près de 900 millions d'économies grâce à des baisses de prix des médicaments et de certains actes médicaux. Les tarifs de certains professionnels de santé, notamment les radiologues, seraient aussi revus à la baisse.

Majoration des cotisations patronales

«Le gouvernement propose d'augmenter le taux de costisation patronale de 0,1 point» au titre des accidents du travail et des maladies professionnelles, a indiqué le gouvernement dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale. Cette branche, uniquement financée par les employeurs, est déficitaire. Elle pourrait retrouver l'équilibre en 2011 grâce à un rendement de 450 millions d'euros. Les mesures envisagées devraient même la rendre excédentaire de 100 millions d'euros en 2011.

Mots-clés :