Les tarifs de l'électricité ont augmenté à la mi août.
Les tarifs de l'électricité ont augmenté à la mi août. - F. DURAND / SIPA

ÉNERGIE ais il n'est que purement consultatif...

Le 15 août prochain, la facture d’électricité va augmenter. La Commission de régulation de l'énergie (CRE) se réunira mercredi prochain pour se prononcer sur la question, a indiqué vendredi une porte-parole de la CRE à l'AFP.

Mais son avis ne devrait pas changer grand-chose: il est uniquement consultatif.

Hausse moyenne de 3,4%

Le gouvernement a annoncé mardi un relèvement moyen de 3,4% des prix réglementés de l'électricité. Les tarifs bleus (clients particuliers) vont connaître une hausse de 3%, les tarifs bleus pros (artisans, professions libérales) de 4%, les tarifs jaunes (PME-PMI) de 4,5% et les tarifs verts (grandes entreprises) de 5,5%, a précisé le ministère.

Révisés traditionnellement chaque 15 août, ces tarifs sont fixés conjointement par le ministère de l'Energie et celui de l'Economie. La CRE, autorité de régulation du secteur, rend de son côté un avis purement consultatif qui sera publié au Journal officiel.

Contestations

Cette augmentation des prix est très contestée. Elle va concerner les 94% de Français soumis actuellement aux tarifs réglementés proposés par EDF. Et ces derniers avaient déjà augmenté en moyenne de 2,3% en août 2009 et de 2% en 2008.

Pour mieux faire passer la pilule, le ministère de l'Ecologie et de l'Energie a rappelé que les prix pratiqués dans l’Hexagone étaient parmi les plus bas d’Europe.

Selon l'institut européen des statistiques Eurostat, l'électricité française était ainsi 5% moins chère que la moyenne européenne fin 2009. En tenant compte des différences de pouvoir d'achat entre pays, l'électricité française est la deuxième moins chère d'Europe après la Finlande.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé