Ce qui fait de cette marée noire «la pire catastrophe écologique» des Etats-Unis, selon la Maison blanche. Barack Obama s’est rendu à plusieurs reprises en Louisiane et suit de près le dossier.
Ce qui fait de cette marée noire «la pire catastrophe écologique» des Etats-Unis, selon la Maison blanche. Barack Obama s’est rendu à plusieurs reprises en Louisiane et suit de près le dossier. - Jae C. Hong/AP/SIPA

E.M. avec AFP

BP se débat toujours avec la fuite de pétrole dans le golfe du Mexique. Et pendant ce temps-là, la facture continue de grimper.

3,95 milliards de dollars

Le géant pétrolier britannique a annoncé lundi que la marée noire lui avait coûté 3,95 milliards de dollars jusqu'ici (plus de trois milliards d'euros).

Ce montant inclut l'ensemble des dépenses effectuées par BP pour contenir et nettoyer le pétrole, le forage du puits de secours et les sommes versés aux Etats riverains et aux autorités fédérales, a détaillé le groupe dans un communiqué.

Ce bilan provisoire comprend plus de 67.500 demandes de dédommagement déjà remboursées, à hauteur de 207 millions de dollars.

Fonds d’indemnisation

Pour faire face à ces coûts, BP a rappelé qu'il avait accepté de créer un fonds de 20 milliards de dollars consacré à l'indemnisation des victimes de la marée noire. Selon la Financial Times de vendredi, le groupe est entrain de vendre plusieurs milliards de dollars d’actifs pour faire face à ce coût financier.

>> Qui va payer pour la marée noire?  A retrouver bientôt sur 20minutes.fr…

Anomalies constatées

Mais rien n’est encore réglé au large de la Louisiane et le montant final de la facture risque d’être bien plus élevé.

BP a posé la semaine dernière un entonnoir sur le puits à l’origine de la fuite de pétrole. Dimanche, le gouvernement américain lui a cependant ordonné de l'informer sur plusieurs anomalies constatées.