Wall Street bientôt davantage encadrée

1 contribution
Publié le 15 juillet 2010.

FINANCES - Le Sénat américain doit adopter définitivement le projet de réforme dans la journée...

La réforme du monde de la Finance avance aux Etats-Unis. Le Sénat a ouvert jeudi la voie à l'adoption définitive du projet de loi après des mois de controverses.

Les sénateurs américains ont voté la fin des débats par 60 voix contre 38 et doivent encore se prononcer sur l'adoption définitive plus tard dans la journée.

Ralliement républicain

La majorité démocrate contrôle 58 sièges sur 100 au Sénat, après le décès fin juin du sénateur Robert Byrd. Mais un démocrate, Russ Feingold, a voté contre le projet de loi estimant qu’il n’allait pas assez loin pour réformer Wall Street.

Les démocrates ont, en revanche, obtenu le ralliement de trois élus républicains - Olympia Snowe, Susan Collins et Scott Brown - ce qui leur a permis de rassembler les 60 voix nécessaires à l'adoption du texte.

«Aujourd'hui, le Sénat va agir et envoyer le projet de loi sur le bureau du Président [Barack Obama, pour promulgation] afin que le pays puisse enfin sentir les effets de cette réforme que nous avons débattu durant tant de mois», a indiqué jeudi le sénateur Chris Dodd, l'un des principaux auteurs du texte.

2.300 pages pour éviter une nouvelle crise

De plus de 2.300 pages, le texte définitif veut empêcher une nouvelle crise financière comme de celle de l'automne 2008 qui a précipité l’économie américaine et mondiale dans la récession.

Le Président Obama, personnellement impliqué dans le débat sur cette réforme, a une nouvelle fois encouragé le Sénat mardi à agir «rapidement» afin qu'il puisse promulguer la loi la semaine prochaine.

L'essentiel du groupe républicain reste opposé à ce projet de loi. Il considère notamment qu'il donne trop de pouvoir à des régulateurs qui n'ont pu empêcher la dernière crise financière.

«Une fois de plus l'administration et ses alliés démocrates du Congrès ont utilisé une crise plutôt que de la résoudre», a critiqué le chef de la minorité républicaine Mitch McConnell avant le vote.

Avec AFP
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr