Ayant besoin de moins de ressources que prévu pour soutenir l'industrie bancaire, l'administration Obama devrait annoncer un déficit moins important que prévu pour l'exercice clos fin septembre.

Le déficit budgétaire américain devrait être moins important que prévu. L'administration Obama devrait annoncer qu'elle a économisé 262 milliards de dollars (environ 184,3 milliards d'euros), en partie parce qu'elle n'a pas utilisé toutes les ressources qui étaient destinées au secteur financier.

Le déficit fédéral devrait être de 1.580 milliards de dollars (1.111,7 milliards d'euros), soit le triple du déficit de l'année précédente, selon un haut responsable cité par l'agence AP. L'information ne devrait être rendue publique que mardi prochain.

En juin dernier, la commission du budget avait estimé que le déficit se monterait à 1.825 milliards de dollars. Mais un volet financier supplémentaire de 250 milliards destinés à soutenir Wall Street n'a finalement pas été proposé.

Sur les six premiers mois de l'année, le déficit budgétaire américain s'est établi à 1.300 milliards de dollars. L'année budgétaire s'achève le 30 septembre aux Etats-Unis.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé