- CHAMUSSY / SIPA

C.C. avec agence

Le mot d'ordre était: sauver l'industrie française. L'objectif visé: augmenter la production industrielle du pays en volume de 25% d'ici à 2015. Mais Henri Guaino, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, a relativisé ce vendredi sur I-Télé ce chiffre, fixé la veille par le chef de l'Etat, affirmant qu'il était «purement indicatif».

«Vous avez ce genre de chiffres...»

C'était «une façon d'indiquer qu'on voulait aller le plus loin possible, vous avez ce genre de chiffres...», a déclaré Henri Guaino. «Je crois que l'essentiel du propos du président de la République n'était pas dans cet objectif chiffré, il était dans la réaffirmation de la priorité industrielle et dans les mesures qui ont été annoncées»

Pourtant, selon Laurent Fabius, interrogé plus tôt sur RTL, «25% de volume industriel en plus en 2015», c'est «un tout petit objectif» ne faisant que ramener au niveau de la production en 2008, avant la crise. «Nous avons beaucoup décliné, donc rattraper tout ou partie de ce retard est déjà un objectif très volontariste», a noté pour sa part Henri Guaino.