- AFPTV

EMPLOI Selon le secrétaire d'Etat à l'Emploi, Laurent Wauquiez, il faut s'attendre «sur plusieurs mois» à ce genre de chiffres...

Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie 1 (personnes à la recherche d'un emploi à temps plein et à durée indéterminée) a explosé en janvier, progressant de 90.200 par rapport à décembre (+4,3%) et de 15,4% comparé à janvier 2008, pour s'établir à 2,204 millions, a annoncé ce mercredi le ministère de l'Emploi. Ce chiffre de progression mensuelle est du jamais vu depuis le précédent record remontant à novembre 2008 (+64.000).

Et selon le secrétaire d'Etat à l'Emploi, Laurent Wauquiez, il faut s'attendre «sur plusieurs mois» à ce genre de chiffres, a-t-il affirmé sur France 3.

Un peu plus tôt, la chaîne d'information en continu LCI avait indiqué, sans citer de source, que 90.000 personnes de plus était s'étaient inscrites en janvier au chômage auprès de Pôle emploi, l'organisme chargé des demandeurs d'emploi. Interrogé par l'AFP, l'entourage du secrétaire d'Etat à l'Emploi, Laurent Wauquiez, n'avait fait aucun commentaire.

Plongeon dans l'intérim

Dans la matinée, le secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant avait déjà indiqué sur LCI que les chiffres en janvier ne seraient «pas meilleurs», voire pires que «les mois précédents». «Les mois précédents, c'était 45.000 (chômeurs supplémentaires), il est possible que ce soit même plus», avait-t-il ajouté.

Le secteur de l'intérim, considéré comme un indicateur avancé de l'évolution du marché du travail, enregistre un plongeon continu depuis mars 2008 du nombre des missions, et en janvier, la tendance s'est accentuée avec une baisse de 32,2%, a indiqué la chambre patronale, le Prisme.

2009: année noire pour l'emploi

Mi-février, l'Unedic avait annoncé qu'elle prévoyait 282.000 chômeurs de plus en 2009 et 250.000 emplois détruits. En 2010, le nombre de demandeurs d'emploi devrait augmenter de 122.000, selon les projections du régime, qui craint également la destruction de 113.000 emplois salariés. Ces perspectives, encore assombries par rapport à celles de décembre, devraient conduire le régime d'assurance-chômage à s'enfoncer de nouveau dans le rouge en 2010, après trois années d'amélioration.

Mots-clés :