Récit d'un nouveau lundi noir

ECONOMIE Le CAC 40 accuse sa pire chute depuis vingt ans, Wall Street passe sous la barre des 10.000 points, une première depuis octobre 2004...

La rédaction de 20minutes.fr

— 

La chute des Bourses européennes, le lundi 6 octobre 2008.

La chute des Bourses européennes, le lundi 6 octobre 2008. — Idé.

Les retombées de la crise financière n'en finissent pas d'ébranler l'Europe. Comme tous les lundis depuis la débâcle de Lehman Brothers, les bourses européennes sont en chute libre à la fermeture et Wall Street a clôturé en baisse, suite aux derniers développements du week-end, qu'on peut lire ici, ici ou ici.

Les temps forts de la journée de lundi

22h11: ça ne va pas beaucoup mieux à la Bourse de New York. Elle a limité sa chute lundi, après avoir plongé en séance de près de 800 points, mais a terminé sous la barre des 10.000 points, une première depuis octobre 2004. Subissant l'aggravation de la crise financière en Europe, le Dow Jones a lâché 3,58% et le Nasdaq 4,34%.


18h: les Bourses européennes clôturent en forte baisse
Après la Bourse de Paris à -9,04%, la Bourse d'Amsterdam termine en baisse de 9,14%. La Bourse de Londres clôture, elle, à -7,85%, l'indice vedette Footsie-100 perdant 4.589,19 points. L'indice vedette Dax de la Bourse de Francfort termine à 7,07% à 5.387,01 points, contre 5.797,03 points vendredi à la clôture. L'indice vedette de la Bourse de Milan, le SP/Mib, finit quant à lui la séance sur une chute de 8,24% à 23.776 points.

17h47:
A son tour, le gouvernement portugais annonce qu'il va «garantir» l'épargne des particuliers dans le pays face à la crise financière.

17h37: Le CAC 40 clôture en baisse de 9,04%, pire chute depuis sa création, le 15 juin 1988.


16h40:
le gouvernement islandais annonce qu'il va garantir tous les dépôts effectués dans les banques commerciales et d'épargne islandaises ainsi que ceux faits dans leurs filiales.

16h39:
Le CAC 40 enregistre une chute historique de 7,79% à 3.762,97 points.
Il s'agit de la plus forte baisse en séance de l'indice phare de la Bourse de Paris depuis le 20 octobre 1987 (-8,7%).

16h30 Nicolas Sarkozy rassure, encore
Dans une allocation depuis l'Elysée, le président français a répété que «l'Etat prendrait toutes les mesures nécessaires pour protéger les déposants», comme dans d'autres pays européens. Alors que les ministres de l'Economie et des Finances de la zone euro doivent se réunir à Luxembourg ce lundi, Nicolas Sarkozy a assuré que «face à la crise, l'unité de l'Europe est réalisée» et que «chacun d'entre nous prendra toutes mesures nécessaires pour assurer la stabilité du système financier». Le chef de l'Etat a ajouté que cette déclaration était «commune» aux 27 membres de l'UE.

16h24: La Bourse de Paris chute fortement

Le CAC 40 abandonne 7,66%, dans un marché plombé par les inquiétudes sur l'extension de la crise financière en Europe et tiré vers le bas par Wall Street.

16h06:
Le Dow Jones tombe sous les 10.000 pts pour la 1ère fois en quatre ans
Ll'indice n'a pas clôturé sous les 10.000 depuis 5 ans). Vers 16h15, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) lâchait 3,11%, soit 320,82 points, à 10.004,56 points. Il était tombé quelques minutes auparavant à 9.983,38 points. Le Nasdaq, à dominante technologique, perdait 4,01% (78,12 points) à 1.869,27 points. L'indice élargi Standard & Poor's 500 cédait 3,85% (42,32 points), à 1.056,91 points.

14h20: La Fed allonge la monnaie
La Réserve fédérale américaine vient d'annoncer qu'elle allait augmenter sa ligne de refinancement offerte aux banques de 300 milliards de dollars, pour les mois d'octobre et de novembre.

14h15: Nouvelle réunion d'urgence à l'Elysée
Nicolas Sarkozy va convier à 16h30 les dirigeants des principales banques et compagnies d'assurances françaises et le gouverneur de la banque de France.

14h10: Rome parle pour l'UE
Selon des sources proches du gouvernement italien, les responsables européens préparent actuellement une déclaration de soutien aux marchés financiers. Une information à prendre avec la plus grande prudence: il y a quelques minutes, Berlin a formellement démenti les propos de Silvio Berlusconi, qui confiait l'accord de la chancelière Angela Merkel sur la création d'un fonds européen de sauvetage des banques.

«Nous avons dit clairement samedi à Paris que nous considérons que ce n'est pas la bonne voie et nous restons sur cette position. Il n'y a pas de changement»
, a affirmé le porte-parole du gouvernement. On a frôlé l'incident diplomatique.

14h00: Le CAC 40 dégringole. Il perd 5,50 %, à 3 856,48 points. A Oslo, c'est la bérézina. La Bourse norvégienne est en repli de 8,95% à mi-séance.

11h50: Moscou dit «stop»
Les échanges ont été interrompus lundi à 11h35 (heure de Paris) sur une des deux bourses de Moscou, le Micex, après une chute de plus de 15% de son indice. L'autre marché moscovite a lui aussi été fermé quelques dizaines de minutes plus tard.

10h: La bourse saoudienne ouvre en très forte baisse
Le marché boursier saoudien, le premier en termes de capitalisation dans le monde arabe, a ouvert lundi en forte baisse après une fermeture d'une semaine, perdant 9,6%, alors que les bourses des autres monarchies pétrolières du Golfe continuaient le recul enregistré dimanche.

9h15: Ce n'est pas la bourse de Shangaï qui va rassurer les marchés
La Bourse de Shanghai a clôturé en baisse de 5,23%, les remous persistants dans le secteur financier aux Etats-Unis ne rassurant pas les investisseurs, après une semaine de fermeture en raison de la célébration de la fête nationale du 1er octobre.


9h06: A Francfort aussi, ça plonge
L'indice vedette Dax de la Bourse de Francfort a ouvert lundi en baisse de 3,29% à 5.606,07 points. L'action Hypo Real Estate lâche plus de 50%.

9h04: La Bourse de Paris touche le fond
La Bourse de Paris a ouvert lundi sur une très lourde chute, le CAC 40 plongeant de 4,67% à 3.890,10 points, affolé comme les places asiatiques par les nouveaux développements de la crise financière en Europe. Son plus bas niveau depuis janvier 2005.

9h03: Londres en forte baisse dès l'ouverture
La Bourse de Londres a ouvert en forte baisse lundi, l'indice Footsie-100 des principales valeurs cédant 1,73% par rapport à la clôture de vendredi. Quelques minutes plus tard, on annonçait déjà une baisse de plus de 5% de l'indice-vedette.

8h30: En Allemagne, ça se complique pour Hypo Real Estate
Le ministre des Finances allemand Peer Steinbrück a déclaré qu'il «ne pouvait pas» exclure une augmentation par Berlin de sa garantie pour la banque immobilière Hypo Real Estate, déjà objet d'un vaste plan de sauvetage de l'Etat et des banques.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.