Côte d'Azur: Après Galderma, c'est Dow qui supprime 130 emplois à Sophia Antipolis

ENTREPRISE Déjà 400 postes sont menacés dans la filière de Nestlé…

M.F.

— 

Illustration: Travail dans des bureaux.

Illustration: Travail dans des bureaux. — Alexander Zemlianichenko/AP/SIPA

C’est (encore) une mauvaise nouvelle pour l’emploi à Sophia Antipolis. La technopole va voir partir Dow, entreprise américaine de Pétrochimie. Selon France 3 Côte d'Azur, le site fermera et ses 130 postes seront délocalisés.

Aujourd’hui, Dow emploie 55.000 salariés à travers le monde. Les Azuréens concernés seront mutés majoritairement en Suisse pour des raisons économiques et organisationnelles, la société prévoyant une division en trois entités différentes, précise la télévision locale.

Déjà Galderma fin septembre

Cette annonce du départ de la société Dow intervient quelques semaines après celle de Galderma de supprimer 400 postes sur 550. La filiale de Nestlé, spécialisée dans la dermatologie, « cherche une implantation avec l’écosystème hospitalier adapté » pour réinstaller son laboratoire. Deux changements de stratégie qui impliqueront des suppressions d’emplois dans la technopole azuréenne.

>> A lire aussi : Nice: Nestlé ferme un laboratoire, Christian Estrosi s'engage auprès des salariés