La «maison la plus chère au monde» appartient au prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane

IMMOBILIER Le château Louis XIV à Louveciennes (Yvelines) a été acheté en 2015 pour un montant total de 275 millions d’euros…

20 Minutes avec agences

— 

Le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed Ben Salmane, serait le propriétaire du château Louis XIV à Louveciennes.

Le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed Ben Salmane, serait le propriétaire du château Louis XIV à Louveciennes. — Cogemad.fr

L’identité du propriétaire du Château Louis XIV est désormais connue. Selon les informations du New-York Times, il s’agirait du prince héritier d’Arabie Saoudite Mohammed ben Salmane. Au moment de la vente, pour 275 millions d’euros en septembre 2015, aucun indice sur le nom de l’acquéreur n’avait filtré, hormis le fait qu’il s’agissait d’une personnalité du « Moyen-Orient ». Avec un tel prix, c’est à ce jour la propriété privée la plus chère du monde.

Tradition et modernité

Située à Louveciennes (Yvelines), cette propriété est une réplique, en plus petit, du château de Versailles, la demeure officielle du Roi Soleil, Louis XIV. Selon le promoteur à l’origine de la construction, l’entreprise Cogemad, cette propriété garantit « les fastes de Versailles sous la révolution high-tech ».

Mohammed ben Salmane va ainsi pouvoir profiter des 5.000 mètres carrés, entre architecture traditionnelle du XVIIe siècle et confort moderne, qu’offre ce Château Louis XIV construit en 2011. A l’intérieur, on retrouve une salle de cinéma, un aquarium géant et même des fontaines pouvant être gérées… avec un smartphone !

>> A lire aussi : Un gigantesque squelette de mammouth vendu aux enchères près de 550.000 euros

Plusieurs intermédiaires

Pour s’offrir la « demeure la plus chère du monde », le prince héritier est passé par de multiples intermédiaires financiers. Il s’agit notamment de sociétés françaises contrôlées par d’autres entreprises étrangères.

Ainsi, la firme luxembourgeoise, Prestigestate SARL, est elle-même contrôlée par Eight Investment. Cette entreprise est notamment derrière le rachat d’un yacht d’une valeur de 500 millions de dollars, en 2015, ainsi que l’acquisition du tableau de Léonard de Vinci, Salvator mundi, vendu aux enchères pour 450 millions de dollars.

>> A lire aussi : Le château du film «Le Tatoué» vendu aux enchères à 853.000 euros