La taxe foncière continue d'augmenter

IMPOTS L’augmentation de la taxe foncière bat des records à Lille, avec +32,24 %...

D. D.

— 

Un avis de taxe foncière en 2015.

Un avis de taxe foncière en 2015. — LODI FRANCK/SIPA

Alors que la taxe d’habitation devrait être supprimée pour 80 % des ménages en 2018, la taxe foncière ne prend pas le même chemin. Pire même, elle est en augmentation continue. C’est l’étude de l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI) dévoilée ce jeudi qui le montre.

La taxe foncière a augmenté de plus de 14 % au cours de ces cinq dernières années

La taxe foncière a d’ailleurs largement dépassé le rythme de croissance de l’inflation depuis cinq ans, durée de l’enquête qui a analysé de 2011 à 2016 cette augmentation dans toute la France. Et les propriétaires ne vont pas être déçus. Selon leur calcul, elle a augmenté en moyenne de plus de 14 % au cours de ces cinq années écoulées.

>> A lire aussi : Fiscalité: Vers une disparition (pure et simple) de la taxe d’habitation?

La hausse est inégalement répartie sur le territoire. A Lille, l’augmentation de la taxe foncière est l’une des plus fortes avec 32,24 %. Marseille et Villeurbanne sont en milieu de classement avec une augmentation autour des 15 %. En bas de tableau, on trouve par exemple Grenoble, Nice et Saint-Etienne (autour de 6 % d’augmentation).

L’étude indique enfin que sur les 50 plus grandes villes de France, 32 vont garder une taxe foncière identique à celle de 2016. Pour chercher votre ville, c’est par ici.