Vers une réduction du déficit de la Sécurité sociale

COMPTES Le Fonds de solidarité vieillesse reste plombé par le chômage...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration sécurité sociale.

Illustration sécurité sociale. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Le gouvernement présente jeudi son projet de budget pour la Sécurité sociale dont il a repoussé le retour à l'équilibre à 2020. Les ministres de la Santé Agnès Buzyn et des Comptes publics Gérald Darmanin vont dévoiler le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2018, à l'issue de la réunion jeudi matin de la Commission des comptes de la Sécurité sociale, qui vient d'actualiser les comptes de l'année écoulée.

Fonds de solidarité vieillesse dans le rouge

En 2017, le déficit cumulé du régime général et du Fonds de solidarité vieillesse (FSV), devrait atteindre 4,4 milliards d'euros conformément aux prévisions, selon cette Commission. Cela représente une diminution de plus de trois milliards d'euros en un an, qui le situe loin du record de 2010 (-29,8 milliards d'euros).

Plombé par le chômage, le FSV, qui verse le minimum vieillesse et les cotisations retraites des chômeurs, concentre la quasi totalité du déficit (-3,6 milliards d'euros) et reste stable par rapport à 2016.

Diminution du déficit

Avec trois de ses branches à l'excédent, accidents du travail, retraites et famille - une première depuis dix ans pour cette dernière -, le régime général devient «proche de l'équilibre» à -800 millions, note la Commission des comptes.

La diminution de son déficit s'avère cependant deux fois moins importante que ne le prévoyait le budget présenté sous François Hollande, en raison de sa branche maladie qui reste dans le rouge à -3,6 milliards d'euros.